Béni sois-tu, Dieu notre Père de nous avoir révélé
par ton Fils bien-aimé Jésus-Christ
que tu es un Dieu d’amour,
un Dieu qui aime le monde,
un Dieu qui aime chacun de nous,
un Dieu proche des petits et des pauvres.

Béni sois-tu, Dieu notre Père de nous avoir donné
l’Esprit d’amour, l’Esprit de communion
pour nous rassembler dans l’Eglise de ton Fils,
l’Eglise qui est la famille de Dieu sur terre,
l’Eglise qui est "école de communion",
l’Eglise animée par l’esprit des Béatitudes.

Nous croyons que ton dessein d’amour est de rassembler
tous les peuples, toutes les nations, tous les pays, toutes les familles
dans cette Eglise que tu envoies aujourd’hui
pour être ferment d’unité et source de communion.

Père, pour que cette Eglise puisse accomplir cette mission,
envoie ton Esprit d’unité et de paix :
répands sur chacun de nous une effusion de ton Esprit
afin que, surmontant toutes les sources de division,
toutes les causes de violence et de vengeance,
nous fassions de cette Eglise un lieu de communion
une famille où chacun se sente accueilli et aimé,
une famille où le pauvre trouve sa place,
une famille où la joie éclate, humble et forte.

Père, que cette Eglise rajeunie par l’Esprit de ton Fils,
l’Esprit, fruit du mystère pascal,
que cette Eglise, libérée de la peur,
révèle à notre monde le mystère de ton amour sans mesure.

Que notre Eglise diocésaine, unie autour de notre évêque,
avec les prêtres, les diacres, les religieux et religieuses, tous les laïcs,
devienne de plus en plus une communion pour la mission.

Père, plein de tendresse, écoute la prière de la Vierge Marie,
la mère de ton Fils et la mère de l’Eglise :
qu’elle nous aide à demeurer fermes dans la foi, forts dans l’espérance
et audacieux dans l’amour,
pour la gloire de Dieu, pour le salut du monde et pour notre joie.
Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

(cette prière a été écrite par Paul Houix, père-abbé de Timadeuc)