Dimanche de rentrée paroissiale

Mes amis,

J’ai dans le cœur, qu’ensemble, nous puissions vivre cette nouvelle année pastorale que nous inaugurons ce matin, sous le signe d’un véritable plan de relance.

Plan de relance de notre bel édifice qu’est la cathédrale, bien sûr, car il le mérite pour rester un joyau du patrimoine de la ville de Vannes. Ce plan de relance aura lieu, mais, comme vous le savez, les dates, les délais des travaux prévus ne dépendent pas de nous …. Alors attendons.

Le plan de relance dont je veux vous parler aujourd’hui, concerne notre communauté chrétienne, toujours appelée à mieux aimer le Christ vivant en nous rappelant notre « devise » paroissiale : «être serviteur de la joie : à tous, on peut tout ».

Avec les moyens que nous connaissons bien : A comme Adoration – B comme Belle Eglise – C comme Charité – D comme disciples missionnaires – E comme Evangélisation.

Ce n’est pas un slogan, mais plutôt des balises pour ne pas perdre de vue la mission de service que nous avons reçue du Christ, lui-même serviteur.  

Mission et service. Deux mots clés pour définir notre projet de relance pastoral.

Mais comment le mettre en œuvre allez-vous me dire ?

Je crois qu’il y a  de deux façons de le faire : par la fraternité et par l’engagement.

La fraternité

Il nous faut reconstruire la fraternité ! Il me semble important de construire une paroisse fraternelle ! L’accueil fraternel, d’abord entre nous. Parce que, trop souvent, nous sommes de parfaits inconnus les uns pour les autres, nous pouvons passer une année entière sur un même rang à la messe sans jamais nous adresser la parole. Sans cette fraternité voulue, vécue, entretenue il n’y a pas d’Eglise, pas de communauté paroissiale.

La fraternité donne visage à tous et à chacun pour ETRE, pour rompre l’anonymat et l’invisibilité.

Être plus, pour vivre plus intensément, pour partager en frères et nourrir notre vie spirituelle, sinon tout le reste n’a aucun sens. Rien ne sert de catéchiser, de chanter, de servir si ce n’est pas nourri par notre union fraternelle « en Jésus » qui est lui-même notre frère… Sinon notre paroisse risque de ressembler plus à une entreprise à faire tourner qu’à une communauté de frères à aimer.

Nous sommes entre 800 et 900 paroissiens. Vivre la fraternité en grand groupe, c’est un défi impossible à relever. C’est pourquoi, avec l’équipe pastorale, j’encourage la création de petites fraternités de 8 à 10 personnes maximum (oasis d’Espérance… Il en existe 5 déjà sur notre paroisse)… Une fois par mois, chacune se retrouve pour partager sur la Parole de Dieu, pour prier les uns pour les autres, et pour voir l’agir de Dieu dans leur vies et selon les états de vie de chacun.

Parfois la Parole de Dieu dérange et oblige à un réajustement. Parfois elle réconforte et apaise les conflits intérieurs. Qui que nous soyons : médecin chrétien, sage-femme, chef d’entreprise, employé, commerçant, enseignant, étudiant, chômeur en recherche de travail, pères et mères de famille, nous avons tous besoin de nous confronter à la Parole de Dieu, seul, mais mieux encore,  en groupe de parole au sein d’une fraternité paroissiale.

Je vous y invite vivement, parce qu’au bout du compte, faire partie d’une fraternité paroissiale doit déboucher sur l’engagement.

L’engagement

J’insiste pour souligner que l’entre-soi mortifère des commérages, des critiques, du nombrilisme tourne toujours le dos à l’engagement.. C’est ce que souligne la lettre de St Jacques « la jalousie et les rivalités mènent au désordre et à toutes sortes d’actions malfaisantes ».

Comme les disciples dans l’Evangile, nous avons un CHOIX à faire entre deux voix :

  • égoïsme ou vie donnée
  • mort spirituelle ou joie de vivre.

Un choix à faire ! Oui ! Un choix urgent, un plan d’urgence ! Dieu nous appelle une fois de plus aujourd’hui : choisis donc la vie et engage-toi dans la Paroisse Saint Pierre Cathédrale !

C’est avec vous tous, que je souhaite approfondir et mettre en œuvre cette vision pastorale : fraternités missionnaires ouvertes inconditionnellement à tous, et engagement.

Les deux axes sont profondément liés.

Il sera nécessaire pour cela de reconstruire, de plus en plus, ici, un vrai lieu de fraternité fondée sur la vie sacramentelle, l’enseignement objectif de l’Eglise, le partage de la Parole de Dieu pour nous permettre de devenir davantage ce que nous sommes : les disciples du Christ. Il s’agit enfin d’approfondir notre relation personnelle au Christ en nous mettant ensemble sous la motion de l’Esprit Saint, d’édifier la communion par une liturgie rayonnante et joyeuse qui respecte le mémorial de la mort et de la résurrection que nous avons reçu des apôtres.

Plan de relance… oui !

Mais avec un cœur d’enfant, dans la confiance, la simplicité et la capacité d’émerveillement que montrent les enfants dans le meilleur d’eux-mêmes.

« Quiconque accueille en mon  nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé »…

Pour le meilleur et pour le dire.

AMEN. 


L'équipe pastorale

groupe ep 2021 22 bis vignette

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter

mail orange in

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top