4ème dimanche de Carême -  B

« La lumière est venue dans le monde, et les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière » (Jn 15, 18)

Ils s’appellent Georges, Lily, Youenn, Louise, Clémence !

Cinq enfants de l’école Jeanne d’Arc et de notre paroisse. Ils seront baptisés le 18 avril prochain. Trois autres enfants le seront en juin.

Ils s’appellent Nathalie et Maksim. Ce sont les catéchumènes de notre paroisse.

Ces petits et ces grands ont en commun, de vivre durant ce temps du Carême, les scrutins, qui préparent de la plus belle des manières à leur plongeon dans les eaux de la mort et la résurrection du Christ.

Mais, vous allez me dire, qu’est-ce-que les scrutins ?

Vous dire tout d’abord que ces scrutins se vivent pendant le Carême. Dernière ligne droite avant le baptême souvent conféré à Pâques. Tout au long du carême, nous aidons les catéchumènes, les enfants, et nous la communauté chrétienne, à réfléchir sur l’articulation entre le Baptême et le combat spirituel. Travail de conversion qui s’opère en ceux qui sont en cours d’illumination, en train de recevoir la Lumière. L’onction d’huile pour chaque scrutin exprime la force divine que reçoit pour ce combat le catéchumène.

Chemin du catéchumène, chemin du purification et d’illumination, chemin au cœur de la communauté, elle aussi appelée à passer « des ténèbres à son admirable Lumière ».

Et le questionnement de Nicodème, dans l’Evangile, nous aide. Jésus parle à Nicodème, un chef des juifs, qui ne comprend pas. Dans la nuit il est venu, en secret, demander à Jésus, pourquoi lui, Jésus, il fait tout cela, son enseignement et ses miracles… Il veut comprendre… Un catéchumène cherche toujours à comprendre. Il pose beaucoup de questions…

Jésus, en bon pédagogue, lui rappelle la grande histoire de la libération d’Egypte. Il lui rappelle, comment, dans le désert, alors que le peuple hébreu qui était en route vers la Terre Promise, fut menacé par des serpents qui mordaient et faisaient mourir. Dieu demanda à Moïse d’élever sur un poteau un serpent de bronze, et quand ils étaient mordus, il suffisait qu’ils regardent le serpent de bronze pour être guéris. Et bien Jésus annonce solennellement à Nicodème, ce pour quoi il est venu,  lui, le Fils de l’homme : un jour, il sera élevé, comme ce serpent de bronze, et alors le salut sera possible pour tout homme qui croira.

Elevé sur la Croix, élevé dans le Ciel auprès du Père, au-dessus de tout. Lorsqu’il sera mort sur la croix, Jésus Ressuscitera et reviendra à son Père, il sera «élevé ».

Jésus annonce à Nicodème une autre certitude. Dieu ne vient pas pour juger le monde, encore moins pour le condamner. Mais pour le SAUVER.

Aujourd’hui, en route vers Pâques, avec nos catéchumènes jeunes et adultes, il est bon de nous rappeler, de nous mettre au cœur 3 certitudes :

La première certitude c’est que Dieu nous aime et nous veut heureux et vivants. Consentir à cet amour, c’est être sauvé !

La seconde, c’est que l’homme est invité à croire en Dieu, c’est-à-dire à faire le choix de la lumière et de la vie !

Pourquoi les scrutins ? Parce que le diable existe. C’est pour cela qu’il faut vivre les  «exorcismes ». Le diable, c’est un ange déchu. Un être personnel doté d’intelligence et de volonté. Dieu est bon. Il a crée par amour. Il laisse libre. Dieu ne retire pas l’existence à ceux qu’il a créés, y compris à cet ange déchu. Dieu transfigure l’homme. Satan défigure l’homme. Le diable aime salir, abimer et détruire. Il aime bien attaquer quand nous sommes épuisés, fatigués. Il attaque notre nature humaine. Il nous glisse à l’oreille : « Tu es responsable et coupable, c’est ta faute ». Il nous fait désespérer. Alors que le Seigneur est le Dieu de l’Espérance. Nous sommes attaqués par l’ennemi mais encouragés par le Seigneur. Alors, il faut l’appeler et encore l’appeler et le prier ! Et il nous dit : «Je suis avec toi. Nous avançons. Nous allons nous en sortir ! ».  

Pourquoi les scrutins ? Parce qu’il y a le péché (en pensée, en paroles, par actions ou par omission). Un déficit d’amour. Manque, déficit, trahison. On aime mais mal. On a besoin de la Tendresse et de la Miséricorde de Dieu. Il y a le péché et les structures de péché. Je prends une (très mauvaise habitude) et je me structure par rapport à cette habitude. Et cela devient du vice ! Un vice qui structure ma vie et dont je deviens dépendant. 

Pourquoi les scrutins ? A cause de l’esprit du monde. Si nous «bénéficions » d’un monde crée et béni, nous sommes aussi au cœur d’un monde malade, hostile et rebelle.  «Non pas du monde, mais dans le monde » en oubliant l’esprit de mondanité.

Pourquoi les scrutins ? Pour quitter le vieil homme. Il y a conflit entre le vieil homme et l’homme nouveau. Et revêtir le manteau de la vérité qui rend libre et accueillir la paix intérieure qui nous permet d’être pleinement nous-mêmes.

NB: Pour vaincre les démons du quotidien, les diablotins qui empoisonnent nos vies, je vous recommande la lecture d'un petit livre écrit par un dominicain Pavel Syssoev : Petit guide des démons de poche

Et la troisième certitude, frères et sœurs. C’est la JOIE. Meilleur antidote contre le diable et ses œuvres. Joie d’approfondir le sens de notre propre baptême, joie d’entendre l’affirmation de l’amour immense de Dieu pour le monde et d’en faire l’expérience. Joie de la révélation du salut par la Croix, par le mystère pascal, mystère de mort et de résurrection.

Avec nos catéchumènes, belle traversée, beau combat, bon pèlerinage vers Pâques. AMEN.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

groupe ep 2020 vignette

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top