60 ans de prêtrise

Lors d’une rencontre avec un groupe d’enfants, un garçon me demande : « Quel âge vous avez ? »
Réponse : « Devinez. J’ai été ordonné prêtre  à 25 ans, le 29 juin 1961 ». Alors ? …  Il suffit de savoir compter.
Deuxième question : « Quand est-ce que vous allez arrêter d’être prêtre ? » Dans la petite tête, cela voulait sans doute dire : Quand allez-vous  prendre votre retraite comme mon papy ?

Ma réponse : On n’arrête jamais d’être prêtre. Un prêtre est prêtre pour toujours… Mais, bien sûr, un prêtre peut arrêter ou diminuer son service, s’il est malade ou trop fatigué ou âgé. Dans certains diocèses, l’âge limite est 75 ans ( comme pour les évêques ) pour prendre sa retraite ou avoir un service plus léger. Dans notre diocèse de Vannes, il n’y a pas de règle absolue.

C’est que la prêtrise n’est pas un métier comme un autre.

On ne choisit pas d’être prêtre, comme on choisit d’être médecin ou marin ou agriculteur. On est choisi et appelé par Jésus, à travers les parents, des prêtres ou des religieux-religieuses, des amis ou à travers les événements ou les circonstances. C’est Jésus qui appelle ; nous, nous répondons.

On n’est pas prêtre pour soi ou pour sa famille : on est prêtre pour les autres. Le mot « ordination » le dit : les prêtres sont « ordonnés pour » annoncer l’Évangile et servir leurs sœurs et frères humains ; ils existent « pour les autres », pas pour eux-mêmes.

Personne ne devient prêtre pour faire plaisir à sa famille ou pour faire une belle carrière : un jeune ou un adulte peut se sentir attiré vers la prêtrise, mais ce n’est pas lui qui choisira ; il sera aidé à vérifier si c’est Jésus qui l’appelle ou si c’est son propre désir ; s’il accepte d’être « envoyé » ou s’il veut choisir sa propre mission.

Comme les personnes qui se marient ou entrent dans une vie consacrée, les prêtres et les diacres disent un « oui » conscient, mais sans savoir jusqu’où ce « oui » les conduira. En tout cas, il n’est jamais question de « promotions » : cela n’a aucun sens ici. « Ministère » veut dire « service ».

 Il y a une très belle prière pour le 33e dimanche du Temps ordinaire, que nous pouvons tous faire les uns pour les autres : « Accorde-nous, Seigneur, de trouver notre joie dans notre fidélité : car c’est un bonheur durable et profond de servir constamment le Créateur de tout bien. »

Père  François Corrignan.
Chanoine du Chapître Cathédrale
Résidant 3 rue Brizeux—VANNES


L'équipe pastorale

groupe ep 2021 22 bis vignette

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter

mail orange in

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top