En célébrant sa messe quotidienne, devant le Conseil des Cardinaux, «le C9  », le 10 décembre, le pape, une fois de plus, s’est fait apôtre de la Miséricorde.

« C'est la volonté du Seigneur de prendre sur lui nos faiblesses, nos péchés, nos fatigues », a-t-il affirmé. Dieu répète sans se lasser : « Je suis le Seigneur ton Dieu qui te tient par la main, n’aie pas peur mon petit, n’aie pas peur. Je te donnerai de la force. Donne-moi tout et je te pardonnerai, je te donnerai la paix. »

Ces paroles sont « les caresses de Dieu », les caresses de notre Père quand il s’exprime avec miséricorde.

Pour aider à mieux comprendre ce mystère de la miséricorde, le pape a commenté un passage du livre du prophète Isaïe dans lequel Dieu appelle son peuple. Et il a expliqué ce choix de Dieu en soulignant que Dieu n’a choisi Israël parce qu’il était « grand et puissant », mais « parce qu'il était le plus petit de tous, le plus malheureux de tous ». Dieu « est tombé amoureux de cette misère », de cette « petitesse ».

C’est un amour qui ressemble à l’amour des parents envers leur enfant, « un amour tendre, un amour comme celui du papa ou de la maman » quand ils parlent avec leur enfant qui « se réveille la nuit, effrayé par un rêve ». Ainsi est l’amour de Dieu.

Le pape François a donné l’exemple d’un saint qui faisait beaucoup de pénitences, de sacrifices, mais Dieu voulait de lui davantage: 

« Mais, Seigneur, je vous ai tout donné », dit le saint.
Et la réponse fut : « Non, il manque une chose.
— Qu'est-ce qui vous manque, Seigneur ?
— Donne-moi tes péchés. »

Le Christ « nous demande simplement nos misères, nos mesquineries, nos péchés,  pour nous embrasser, pour nous caresser », a résumé le pape.

Selon son habitude, ignatienne, le pape a suggéré que chacun demande dans sa prière la « grâce à demander ».

« Demandons au Seigneur de réveiller en chacun de nous et dans tout le peuple la foi dans cette paternité, dans cette miséricorde, dans son cœur. Et  que cette foi dans sa paternité et sa miséricorde   rende les baptisés un peu plus miséricordieux ».


L'équipe pastorale

groupe ep 2021 22 bis vignette

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top