Sainte Marie, mère de Dieu
gardez-moi un coeur d'enfant
pur et transparent comme une source.

Obtenez-moi un cœur simple
qui ne savoure pas les tristesses.
Un cœur magnifique à se donner,
tendre à la compassion.

Un cœur fidèle et généreux,
qui n’oublie aucun bien
et ne tienne rancune d’aucun mal.

Faites-moi un cœur doux et humble,
aimant sans demander de retour,
joyeux de s’effacer dans un autre cœur
devant votre divin Fils.

Un cœur grand et indomptable
qu’aucune ingratitude ne ferme,
qu’aucune indifférence ne lasse.

Un cœur tourmenté de la gloire de Jésus Christ,
blessé de son amour
et dont la plaie ne guérisse qu’au ciel. Amen »

Père Léonce de Grandmaison
(Jésuite théologien 1868-1927)