Homélie du 27 novembre 2022

Homélie du 27 novembre 2022

1er dimanche de l'Avent - Année A

« Reste un peu ». Ce titre vous dit-il quelque chose ?

Un peu, peut-être ? Sourire

C’est le magnifique film de Gad Elmaleh qui fait « fureur » en ce moment au Cinéma !

Gad est juif séfarade, d’origine marocaine, mais depuis tout petit, il entretient une relation particulière avec la Vierge Marie… En cachette de ses parents ! Un film touchant qui aborde avec sensibilité des thèmes comme la conversion, le respect religieux ou l’identité chrétienne !

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas mais c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ! ».

Gad ose ! A notre tour, osons !

Premier dimanche de l’Avent ! Partir, repartir ! Osons ce que nous dit Saint Paul « sortir de notre sommeil » !

C’est le moment favorable !

Nous nous sommes souhaité une bonne année en début de messe ! OSONS !

La Parole de Dieu réveille en nous une Espérance dynamique. Elle incite à se dépouiller de l’accessoire afin de mieux accueillir le Règne de Dieu.

AVENT : attendre ! Osons attendre.  Pour beaucoup trop d’entre nous, attendre, c’est perdre du temps ! On déteste cela et on l’évite ! Entre manque d’anticipation et efficacité défaillante, l’attente nous est devenue insupportable. OSONS Attendre…  Car c’est croire à ce qui n’est pas encore, mais surviendra sûrement. C’est tendre vers qui est nouveau, sans précédent, car Dieu vient faire toutes choses nouvelles.

Nous attendons ensemble le jour de NOEL, l’anniversaire de la naissance de Jésus, le Verbe fait chair en notre monde. Nous attendons aussi son Retour dans la Gloire. Nous célébrons l’eucharistie jusqu’à ce qu’il revienne !

Jésus est venu ! Il va revenir ! Mais il est aussi déjà là !

L’homme par lui-même n’est pas son propre but. Il est toujours en tension vers autre chose, quelque chose de plus grand, plus intemporel, oui de Quelqu’un qui ne meurt pas, car Il est en Lui-même La Vie.

L’homme qui veille se pose, il recherche ses racines et son regard s’éclaire aux leçons du passé. L’homme qui veille expérimente et comprend le poids de l’instant présent, l’Eternité en temps réel !

«  Reste un peu avec nous Seigneur » et OSONS avec toi :

  • Toi le jeune (ou le moins jeune…) qui a les yeux rivés sur ton téléphone portable pour guetter l’arrivée éventuelle d’un texto ou d’un message… Ose t’en affranchir durant l’Avent ! Ne bondis plus pour un texto mais pour le Seigneur qui veut renaître en toi. Ose l’intériorité, le silence, la méditation. Ecoute la Parole de Dieu ! Connecte-toi à l’essentiel et tu vivras.
  • Toi l’adulte qui vit au milieu de sollicitations diverses et variées, ose réduire la voilure et faire le tri dans tes fantaisies. C’est bien de prévoir ou d’anticiper, mais OSE un peu le relâchement, pour rester cool, zen, même devant les imprévus. S’interdire l’énervement, les « coups de sang », ce n’est pas facile.  Lorsqu’on est habitué à tout maîtriser, à tout chronométrer, on ne sait plus prendre son temps, ni prendre du temps avec les autres, gratuitement : rendre visite à une personne seule, âgée, à un voisin, rendre visite à Dieu, donner du temps à Dieu.  
  • Toi l’autre adulte ! Ose vivre cet Avent en honorant le temps présent  avec une conscience et un cœur éveillés aux signes que Dieu te fait mais que tu ne vois pas parce que tu es toujours dans ton ailleurs.Dieu attend que tu lui parles, que tu lui fasses signe. Alors, inverse les choses : ne le fais pas attendre, va au devant de lui.

Et puis, relisons chacun et tous,  l’Edito proposé en ce premier dimanche de l’AVENT  dans lequel il est dit que « Vivre l'instant présent demande de s'arrêter, de faire attention, de prendre conscience que la vie est comme un berceau prêt à accueillir la nouveauté de Dieu en chacun de nous. »

A Noël, il y aura un berceau pour l’Enfant-Jésus dans la crèche …. Il faudrait qu’il soit à l’image de notre cœur.

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. C’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles ».

Bel AVENT ! Avec Celui qui est, qui était et qui vient !

AMEN.  

Père Patrice Marivin

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Politique en matière de cookies

Ce site web utilise des cookies qui sont nécessaires à son fonctionnement et requis pour atteindre les objectifs illustrés dans la politique de confidentialité et de gestion des cookies. Nous ne faisons pas de publicité ni de tracking. En acceptant ceci OU en faisant défiler cette page OU en continuant à naviguer, vous acceptez notre politique de confidentialité.