Homélie du 10 avril 2022

Homélie du 10 avril 2022

Dimanche des Rameaux

Jésus entre dans Jérusalem !

Il y a deux volets, deux moments dans la célébration de ce dimanche des Rameaux : un moment de gloire et un moment d’humiliation, un moment de triomphe et un moment de rejet, un moment de lumière et un moment de ténèbres !

C’est aussi comme un raccourci de toute vie humaine, qui connait des moments de bonheur et des moments d’épreuve et dont le dernier moment est celui de la mort.

Mais dans l’existence de Jésus, il y a quelque chose de décisif qui fait le lien entre le moment de triomphe et le moment des ténèbres, c’est son AMOUR pour nous. Pour lui, en effet, le passage du triomphe au rejet n’est pas une succession de bonne et de mauvaise fortune : c’est le fruit d’un choix délibéré d’aller jusqu’au bout dans l’œuvre que le Père du Ciel lui donne à accomplir, décision irrévocable prise dans la grande prière de Gethsémani.

Dans nos vies, ce lien entre les moments heureux et les moments douloureux est bien moins évident : dans les moments de bonheur, nous oublions trop souvent de rendre grâce et dans les moments d’épreuve nous sommes tentés d’oublier de nous tourner vers Dieu.

En s’enfonçant librement dans les ténèbres de la mort, Jésus a brisé le mur étanche qui sépare la vie et la mort, la lumière et les ténèbres, et finalemente  la joie et la peine.

 Et c’est l’amour de Dieu qui l’habite tout entier qui lui a permis de briser ce mur.

 Si nous comprenons cela, la succession des drames de la Semaine sainte se retournera. Au lieu que la gloire soit au début et la détresse et la mort à la fin, la détresse et la mort que Jésus a subies pour nous, aboutiront à la gloire et au triomphe de Pâques, qui se communiqueront à nous. Car ce n’est pas une continuité de gloire humaine que la mort vient interrompre, c’est la continuité de l’amour qui est vainqueur de la mort !

 Seigneur, tu as voulu être acclamé par les foules en entrant à Jérusalem, puis être jugé, condamné et mis à mort avec toutes les apparences de l’échec. Mais parce que tout cela a été le fruit de ton amour pour nous, ta mort nous a ouvert un passage vers la Vie. Accorde-nous de vivre selon cette même logique de l’amour, pour nous-mêmes et pour nos frères humains éprouvés à travers le monde en ce moment. Que notre intercession se joigne à la tienne, à la grande prière que tu as élevé au Père et qui a sauvé le monde à jamais. AMEN.

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Politique en matière de cookies

Ce site web utilise des cookies qui sont nécessaires à son fonctionnement et requis pour atteindre les objectifs illustrés dans la politique de confidentialité et de gestion des cookies. Nous ne faisons pas de publicité ni de tracking. En acceptant ceci OU en faisant défiler cette page OU en continuant à naviguer, vous acceptez notre politique de confidentialité.