Homélie du 13 février 2022

Homélie du 13 février 2022

Au cœur de ces vacances scolaires, voici qu’avec Jésus, ce matin, nous descendons de la montagne ! Dans la lecture que nous faisons de l’Evangile selon Saint Luc au cours de ces dimanches, nous avons entendu la semaine dernière le récit de la pêche miraculeuse et comment Jésus entraine avec lui ses premiers disciples. Le groupe des Douze est constitué. Avec eux, une foule nombreuse est rassemblée autour du Christ. Devant elle, le Christ prend la parole. Il descend de la montagne.

Il faut qu’il vienne dans la plaine pour être entendu et compris, la « plaine » de nos vies !

Jésus s’adresse aux disciples. Il dévoile ici d’une certaine manière, le programme et le contenu de leur mission.

C’est un « programme-prédication » qui s’inscrit dans une longue tradition biblique, pas seulement biblique d’ailleurs, une tradition littéraire, pourrait-on dire, rhétorique, qui consiste à construire un discours par des oppositions : «Heureux… Malheureux… ». Comme il y a le jour et la nuit, la lumière et les ténèbres…

Voulez-vous être heureux ou malheureux ? Es tu candidat au bonheur et non au bien-être… ?

Vous avez bien remarqué. Ces textes de la Parole de Dieu de ce dimanche nous acculent à choisir entre deux voies :

  • le bonheur ou le malheur dans l’Evangile,
  • la bénédiction ou la malédiction dans le livre de Jérémie,
  • le bonheur fragile pour cette vie-ci ou pour toujours selon que l’on croit ou non à la résurrection des morts chez Saint Paul !

Et nous avons en prime, la magnifique métaphore de l’arbre :  « Heureux l’homme qui écoute la Parole de Dieu et qui la met en pratique, parce qu’il est comme un arbre planté près d’un ruisseau, qui donne du fruit en son temps ».

La  symbolique de l’arbre exprime les exigences de toute vie chrétienne : enracinement et droiture, croissance et persévérance.

Les clés du bonheur sont là : s’enraciner en Dieu, accueillir sa Parole avec droiture et la faire grandir avec persévérance pour qu’elle donne du fruit en son temps.

En résumé, mettre sa confiance en Dieu, c’est croire en Lui, c’est avoir foi en Lui !

Revenons aux béatitudes que nous avons entendues dans l’évangile.

Jésus ne fait pas le tri. Il ne dit pas : c’est bien, c’est mal.  C’est en écoutant son message que chacun doit découvrir où il en est.

Heureux vous les pauvres : Suis-je pauvre de cœur dans mon rapport aux choses, à mes possessions, à mes expériences, à mon savoir, à mes qualités ?

Heureux vous qui avez faim maintenant : Suis-je mesuré dans mes besoins vitaux, dans mes désirs les plus profonds et ultimement dans mon désir de Dieu ?

Heureux, vous qui pleurez maintenant : Suis-je indifférent à ceux qui peinent ou qui souffrent ? Suis-je sensible aux malheurs du monde ?  

Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous excluent : Suis-je capable de résister aux sollicitations superficielles pour rester ferme dans ma foi, pour défendre les autres, pour défendre la vérité contre le mensonge ?

Ces quatre béatitudes qui concernent notre rapport aux biens, aux autres, à Dieu, au sens de la vie sont bien les fondamentaux de notre être !

Jésus a fait plus qu’enseigner les Béatitudes. Il les a vécu ! Il nous en montre le chemin en « descendant » de la montagne. Non pas en escaladant des sommets vers lesquels nous aurions du mal à le suivre mais en venant à nous, pour nous faire goûter cette pauvreté promise à la joie.

Le Seigneur nous invite aujourd’hui à reprendre conscience de nos choix de vie. Qu’est-ce qui compte le plus pour nous dans la vie ? Sur qui, sur quoi comptons-nous pour être heureux ? Et qui mettons-nous réellement notre confiance ?

A la messe de 11 heures

Dans quelques instants, les couples présents parmi nous, vous recevoir une bénédiction toute spéciale de la part de Notre Seigneur à la veille de la « Saint Valentin ». Hier, je célébrais le mariage de Tifenn et Martin, jeunes paroissiens. Après leur jour de noces, ils vont eux aussi « descendre de leur montagne » et venir à la plaine du sacrement de leur mariage.

On ne se marie pas uniquement parce qu’on s’aime mais surtout pour s’aimer et pour semer jusque dans l’Eternité !

Chers couples, enracinés dans l’Amour de Dieu, permettez-moi de vous proposer ces quelques béatitudes conjugales :

Heureux ceux qui ne veulent pas changer l’autre, ils s’accepterons mieux,
Heureux ceux qui partagent leurs émotions, ils se feront mieux connaitre,
Heureux ceux qui s’écoutent jusqu’au bout, ils se laisseront changer,
Heureux les tendres, ils fortifieront leur union,
Heureux ceux qui pardonnent, ils seront pardonnés,
Heureux les patients, leur espérance sera récompensée,
Heureux ceux qui servent l’autre, ils connaîtront la joie,
Heureux ceux qui mettent leur joie dans la vérité, ils seront plus libres,
Heureux êtes vous quand vous luttez contre vos irritations, votre amour-propre et votre colère,
quand vous serez fidèles, vous deviendrez patients.
Soyez dans la paix, car la confiance et l’amour renaîtront
et le Royaume de Dieu grandira au milieu de vous.

Et j’ose terminer ainsi : « Heureux ce qui savent rire d’eux-mêmes… parce qu’ils n’ont pas fini de se marrer ! ». AMEN.  

 

Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Politique en matière de cookies

Ce site web utilise des cookies qui sont nécessaires à son fonctionnement et requis pour atteindre les objectifs illustrés dans la politique de confidentialité et de gestion des cookies. Nous ne faisons pas de publicité ni de tracking. En acceptant ceci OU en faisant défiler cette page OU en continuant à naviguer, vous acceptez notre politique de confidentialité.