En ce temps de Carême, à la suite du Christ, sachons rejoindre nos frères qui souffrent.

Ci-dessous un texte écrit à la façon d’une lettre, à l’attention des patients de l’hôpital, diffusé récemment sur un dépliant de présentation des offres de soins proposées.

Cher patient,

Si vous vous présentez à l’entrée de notre hôpital, de jour comme de nuit, souffrant ou simplement inquiet, riche ou pauvre, seul ou accompagné, sachez que le personnel soignant et de soutien de l’hôpital saura vous accueillir avec une grande bienveillance et toute sa compétence.

  • Bienveillance, car nous voulons vous recevoir d’abord comme une personne dans toute sa plénitude corps-cœur-esprit, digne du plus grand respect, d’estime, d’écoute.
  • Compétence, car nous vous soignerons, que vous soyez blessé ou malade, et nous ferons tout ce que nous savons faire de mieux pour vous soulager, vous guérir, avec les meilleurs équipements et les dernières techniques que nous possédons.

Et selon l’expression forte des chevaliers de l’Ordre de Malte il y a neuf siècles, nous, hommes et femmes de l’hôpital Saint Jean-Baptiste de Bodo, assumons leur héritage et vous assurons de rester pleinement à votre service, vous qui êtes « nos seigneurs les malades ».