Un plan de relance pour la cathédrale de Vannes, vient d’être adopté  !

Oui, vous entendez bien. La cathédrale va bénéficier, sous peu, d’une rallonge budgétaire de l’Etat pour restaurer l’arrière chœur, les transepts et ensuite la nef !

Un plan de relance qui redonnera à notre bel édifice ses couleurs premières et une lumière nouvelle !

Il y a 2000 ans, il n’y a eu aucun plan de relance… Mais un Commencement nous dit l’Evangile !

« Commencement de l’Evangile de Jésus-Christ, Fils de Dieu ! »

Nous savons d’avance à quoi ce «commencement » conduit ! Il est mort est Ressuscité pour nous et nous Le célébrons jusqu’à ce qu’il revienne !

Si chaque jour est un commencement, nous ignorons presque toujours ce qui va germer, et comment  demain sera fait ! Toutefois, il arrive que ce qui survient est parfois plus beau que ce que nous avions rêvé parce que nous avions trop d’illusions et trop d’enconbrements dans la tête ……

Mais ce que nous attendons en ce début de l’Avent, dépasse nos espérances, même si on croit que ça va être comme l’année dernière ! Ce qui doit survenir, germer en nous est une nouveauté qui doit illuminer notre vie intérieure.

Au commencement… «Une voix crie dans le désert… ». Tout commence dans le désert, là où la PAROLE se perd.

Comme vous le savez, quand on dit que quelqu’un «parle dans le désert », cela signifie que personne n’écoute ! Et pourtant, les foules viennent à Jean et se font baptiser par lui dans les eaux du jourdain ?

Cette voix qui crie dans le désert se fait entendre des foules et les provoque à la conversion !

Le désert : ce lieu vide, sans lien, effrayant, le plus souvent, fascinant parfois, comme pour mieux s’y perdre !

Le désert est aussi ce lieu en attente. En attente d’une rencontre, d’une humanité ? Un lieu qui appelle au silence et à l’écoute … Et voilà que soudain une voix s’élève. Une voix et le désert s’anime, il n’est plus désert !

Cette voix dit : Convertissez-vous !

Cela veut dire : apprenez à vivre autrement, soyez cohérents entre vous, réfléchissez à votre manière de vivre, ne vous contentez pas de votre petit bonheur tranquille, partagez avec ceux qui ont faim, ne réglez pas vos différents devant les tribunaux, mais pardonnez-vous mutuellement vos fautes …..

Cet appel de Jean-Baptiste à la conversion est pour nous aujourd’hui, non pas une aimable invitation, mais une urgente supplication. 

Nous vivons un moment très particulier où tout semble suspendu depuis 8 mois sans que l'on sache précisément si les vaccins annoncés permettront un retour à la vie d’avant. Cette crise sanitaire dont nous avons ressenti les premières secousses n’est probablement pas la dernière. Nous allons connaitre d’autres bouleversements notamment à cause du réchauffement climatique qui entrainera en cascade, des catastrophes humanitaires, dont les migrations actuelles ne sont que le début.

Dans ce grand basculement comment allons-nous nous situer, si l’appel à la conversion laisse nos cœurs indifférents ?

Les 2 conférences que nous allons avoir le 7 et le 14 décembre, peuvent nous aider à voir clair, et à retrouver les message de vie et de bonheur qui se disent dans l'Evangile pour choisir le « développement durable », les vraies solidarités, les vraies sécurités.

Ne boudons pas ces propositions, car la crise dans laquelle nous sommes, doit nous conduire à marcher dans l'espérance en commençant par une solide conversion du cœur.

  • Sortir de nos nuits et de nos ombres. Un chemin s’ouvre : celui du Seigneur. C’est un chemin pour être reliés les uns aux autres et rester libres de tout mal.
  • Introduire de la nouveauté dans l’existence (opter pour la sobriété heureuse)
  • Trouver les mots qui nous sortent des discours tout faits : vivre l’évangile du quotidien : "j’avais faim et tu m’as donné à manger, j’avais soif …. J’étais malade …."

Dans notre monde clos sur lui-même, retentit l’Evangile qui par Jean-Baptiste est un cri. Non pas une Parole tiède, mais un cri qui déchire le rideau du Temple, un cri qui rend Dieu aux hommes, à tous les hommes.

Frères et sœurs, notre plan de relance à nous c’est de «commencer » et de «préparer les chemins du Seigneur » ! Aplanissons sa route. Alors «Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline abaissées, les passages tortueux deviendront droits et les routes déformées seront aplanies ».

Cathédrale restaurée ! Nos vies transformées qui accueillent et qui écoutent la Parole de Dieu qui fait vivre et grandir. AMEN.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

groupe ep 2020 vignette

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top