25è dimanche du Temps ordinaire - A

Puis-je commencer par vous confesser publiquement quelque chose ? Quand nous avons choisi ce dimanche pour notre rentrée paroissiale, quand après, j'ai lu les textes de la Parole de Dieu, je me suis dit "CHOUETTE"... Ca tombe bien. Providence ! Je vais pouvoir leur dire : "Dieu embauche encore et toujours dans sa Vigne qu’est son Eglise, et par conséquent à la paroisse cathédrale"... Et c'est vrai ! Dieu embauche ! Un CDI... Sans période d'essai (quoi que...)... Le salaire on le connait... Vie éternelle assurée...

 Et c'est vrai. Notre paroisse « a besoin » de tous et de chacun ! Et votre pasteur est plein de reconnaissance pour celles et ceux qui acceptent, au titre même de leur baptême, de servir notre communauté chrétienne. Tout à l'heure, nous aurons la joie de demander la bénédiction du Seigneur et d'implorer son Esprit TOUS ENSEMBLE, en Eglise, Peuple de Dieu, Corps du Christ et Temple de l'Esprit pour "témoigner de l'amour de Dieu offert à tous les hommes et construire la civilisation de l'Amour", comme nous le chantions en ouverture de notre célébration !

Nous y reviendrons cet après-midi en assemblée de paroisse ! 

Nous sommes une paroisse inter générationnelle aux presque 1000 visages ! Divers et unis ! Une paroisse "Eglise-Mère" où nous aimons venir à la source, à la vigne, pour être nourris et comblés du véritable Amour. Une paroisse "Eglise hôpital de campagne" qui "soigne les blessures après les champs de bataille" pour reprendre la belle expression du Pape François.

Mais, je rêve encore plus ! Je rêve d’une paroisse (mais c'est déjà un peu le cas) où l'on apprend à se connaitre, se parler,  à se rencontrer ;  où l'écoute de la Parole de Dieu est au centre et en première place ! Et nous devons aussi tenir les portes ouvertes, accueillir, et surtout être attentifs aux plus faibles et aux plus vulnérables pour partager et porter les expériences de vie réparée et sauvée par Jésus-Christ !

Et puis, parce que le Seigneur dit « mes pensées ne sont pas vos pensées et vos chemins ne sont pas mes chemins », il nous faut aller plus loin, prendre de la hauteur et méditer autrement l’invitation entendue dans la Parole de Dieu à l'instant : « Venez travailler à ma Vigne »

Nous pourrions rester sur le registre du « travail », du « faire » …. par nécessité …. parce qu’il le faut bien et parce que les multiples activités humaines en famille, en paroisse, en association l’exigent !

Mais la Vigne de la parabole, même si elle s’apparente à un contrat de travail est bien autre chose ! Répondre à l’embauche de Dieu, répondre à son appel, c'est entrer dans ses perspectives  à lui et se laisser transformer par lui, sans peur, car il prend patience avec nous pour nous faire miséricorde.  

Passer du faire au service, pour que tous nos actes, toutes nos activités marquent notre manière de vivre. Les paroissiens, parmi nous, qui ont vécu le récent festival missionnaire, pourraient vraiment discerner les "lieux" où le Christ a fait des merveilles en eux !

L'Evangile nous aide bien à comprendre cela ! Avez-vous remarqué qu'au fil de la parabole, le contrat de travail des ouvriers est de plus en plus flou : d'abord une pièce d'argent, puis ce qui est juste, et finalement  plus rien : "Allez à ma vigne"... Et les ouvriers y vont. Sans promesse de salaire ! Riches seulement du privilège d'avoir été APPELES.

On est loin des stratégies des Cabinets de conseil en recrutement qui privilégient les candidats qui savent se vendre, s’évaluer et entrer en compétition avec les autres ! Les ouvriers de la Vigne du Seigneur, ne sont pas là pour se faire valoir, pour lorgner sur les augmentations, pas non plus pour être "bien vu du curé ou "lui donner un coup de main", même pas pour passer le temps mais pour faire fructifier les dons reçus au baptême.

C'est la grande leçon de cette histoire : le vrai salaire, c'est Dieu lui-même, c'est la joie d'être appelés par lui (pour ce que nous sommes et non pour ce que nous faisons), de travailler gratuitement, indignes et sans mérites dans sa vigne. C'est cette joie qui manque aux ouvriers de la première heure. Ils ne veulent pas comprendre la vraie générosité de Dieu et ils portent sur les derniers appelés un regard d'exclusion et de rejet. Nous ne sommes pas ici au cœur d'une leçon du droit du travail mais au cœur de la bonté infinie de Dieu.

L'appel adressé à chacun est, et demeure un mystère. Certains sont appelés à la première heure, d’autres à midi et d’autres au soir de leur vie. Mystère de la patience de Dieu !

Alors joie d'être embauchés par le Seigneur ! Joie qu'il ne soit jamais trop tard pour l'être, joie que d'autres le soient avec nous ! Joie à l’idée d’entrer dans une conversion écologique intégrale ! Joie que son soleil se lève sur nous !

Pas de trop tard qui tienne ! Tout heure est l'heure de Dieu ! N'oublions jamais que cette place de dernier, en Jésus, Dieu l'a prise, pour y être avec nous. Solidaire de nous jusqu'au bout. Et si, dans la glorification, il a été fait « Premier », c'est pour que nous le soyons tous avec Lui. Voilà le cœur de Dieu.

Il est bon que nous soyons ici ! Pour être avec Lui et ensemble. Pour célébrer le SECRET de notre JOIE ! OUI, en ces temps si particuliers, c'est la JOIE qui doit rester ! Joie de croire, joie de vivre ! "A TOUS, ON PEUT TOUT". Amen !

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

groupe ep 2020 vignette

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top