Rappelez-vous : c'était il y a tout juste 1 an aujourd'hui !

Nous étions rassemblés sur le port de Vannes pour fêter la clôture du jubilé Saint Vincent Ferrier ! Et ce jour-là, nous avons reçu une pluie de grâces !

Ce matin, c'est un bruit venu du ciel, un violent coup de vent, des langues de feu... Voilà les réalités qui orchestrent la venue de l'Esprit Saint en cette fête de PENTECOTE ! On pourrait dire que le Souffle Divin fait une entrée fracassante dans la vie des Apôtres.

Pourtant, cette irruption n'est pas un coup de théâtre. Dès la Résurrection (Luc 24, 49) et avant de monter au ciel, le Christ avait promis à ses Apôtres : "Recevez l'Esprit Saint. A qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus".

"Viens Esprit Saint" et il est venu ! Il est venu il y a 2000 ans parce que Jésus l'avait promis, il est venu et il a tout changé !

Ces hommes et ces femmes qui se tenaient comme nous là, réunis, un peu apeurés, remplis de doute, pas surs d'eux pour un sou, il est venu et il les a remplis, il est venu et il les a embrasés, du froid qu'ils étaient il a fait d'eux des torches, des brandons, pour embraser le monde et ils sont sortis et ils ont proclamé les merveilles de Dieu, ils ont proclamé la victoire du Christ Ressuscité, et ils ont changé le monde. Et ils ont embrasé le monde !

  • La Pentecôte n'est pas une fondation sur laquelle on se repose mais c'est une sève dont on vit !
  • La Pentecôte n'est pas tant une histoire du  passé qu'un évènement présent dans nos vies !

Alors, viens Esprit Saint ! (on chante ici : "Viens Esprit de Sainteté...")

Viens Esprit qui fait les saints... Les Saints "tous ceux qui se laissent conduire par l'Esprit de Dieu", comme Vincent Ferrier, il y a 600 ans. Depuis 2000 ans, l'Esprit Saint agit avec puissance dans les cœurs qui se laissent conduire, tous ceux qui acceptent de changer, de bouger, de se laisser déplacer et interpeler par l'Amour de l'Esprit ! Ce ne sont pas des personnes dotées d'un incroyable talent, ce ne sont pas des surhommes, j'ai même l'impression que l'Esprit Saint se plait à embraser le cœur des bras cassés, des petits, des pauvres, des incapables que nous sommes pour mieux manifester sa puissance !

                Regardons ceux que Dieu appelle depuis le commencement :

Abraham était trop vieux, Jérémie et Timothée étaient trop jeunes, Isaac un rêveur, Rahab était une prostituée, David était infidèle, Jacob un usurpateur, Joseph, le benjamin de la tribu, était arrogant, Moïse bégayait, Gédéon était mort de trouille, Job avait  été ruiné ... Pierre avait  renié son ami Jésus, les disciples avaient succombé au sommeil en tentant de prier, Marthe s'inquiétait pour tout et Marie ne s'inquiétait de rien, la Samaritaine était divorcée un paquet de fois, Zachée était trop petit, etc.... Et l'Esprit du Seigneur les a choisis !

Alors, s'il les a choisis avec leurs imperfections, il peut s'arranger avec nous. Le Seigneur ne choisit pas ceux qui sont capables mais il rend capables ceux qu'il choisit, par son Esprit Saint !

Viens Esprit Saint ! (on chante ici à nouveau le refrain)

Et nous, quel est l'Esprit qui nous conduit ? Sommes-nous de cette famille, sommes-nous de cette famille, l'Eglise des saints, l'Eglise habitée par l'Esprit Saint ?  

Comme un bruit venu du ciel, le don de l'Esprit Saint nous réveille de notre sommeil. Il nous fait passer :

  • . de la peur à l'assurance ;
  • . de la timidité à l'ouverture d'esprit et la solidarité ;
  • . du repli sur soi à l'audace de partager notre foi.

Il nous donne le courage de prendre la parole, de témoigner, au cœur de ce monde, de l'Espérance qui nous anime. Mais, plus encore, il nous donne l'intelligence pour passer de la mésentente, on peut dire de la cacophonie à la connaissance et à l'harmonie, de la trahison à la bienveillance et à l'écoute mutuelle, dans le respect de nos différences et à l'accueil de nos richesses respectives. 

Comme une flamme, le don de l'Esprit Saint ravive en nous le désir de méditer et de proclamer la Parole de Dieu d'annoncer la Joie de l'Evangile. Les langues de feu, signes venant d'en haut, deviennent paroles claires sur les lèvres des envoyés !

Il y a 2000 ans, il est venu au Cénacle ! Il y a 1 an, avec Saint Vincent Ferrier, nous avons reçu des pluies de grâces ! En cette année 2020 si particulière, il vient et il fait son œuvre de remplir car il est un souffle, il remplit et prend toute la place, il chasse tout, tout ce qui n'est pas lui, il chasse la peur, il chasse le mensonge, il chasse le doute, le jugement !

Il vient et il fait son œuvre de brûler car il est un feu et il brule, il réchauffe, il éclaire, il éclaire notre regard sur monde et nous rend lucide, sage, bienveillant, il embrase notre cœur avant d'embraser le monde.

L'Esprit Saint est loin d'avoir fini son œuvre. Sommes-nous prêts à être dérangés ? Embrasés ? (on chante une dernière fois le refrain)


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top