1er dimanche de Carême

Chaque premier dimanche de Carême, avec toute l’Eglise nous méditons l’évangile entendu à l’instant : les tentations de Jésus au désert.
Après avoir été baptisé dans le jourdain, l’Esprit envoie Jésus dans le désert.
Et vous savez comme moi que le désert c’est le lieu du combat intérieur.

Parfois notre actualité révèle et reflète aussi le désert, tant les situations sont difficiles.

Avec vous, je vais tenter d’analyser cette page d’évangile.

Le Tentateur qui s’approche de Jésus lui dit « Si » ….. « Si tu es le fils de Dieu ». Il questionne.

Parfois dans notre vie, il nous arrive de dire à notre époux, à nos enfants : « Si tu es comme ça, je te donnerai çà. » Chantage. Mauvaise relation. Le Christ nous dit ce matin : tu es mon enfant, je te connais, avec tes failles, tes fragilités. Je t’aime comme tu es, sans condition. Je ne te dis pas ‘si’, pas de chantage affectif entre nous.

Le tenteur, le Malin au contraire, sème le doute …. Il déstabilise.

Regardons les trois tentations  qui sont toujours à la racine de tous les maux :

  • la tentation de nier le réel en retournant la situation à son avantage !
  • la tentation de se croire mieux que les autres en se servant de sa position sociale et de sa puissance d’argent.
  • la tentation de se prendre pour Dieu.

Soyons clair et pour être concret nommons la source de nos tentations :  le pouvoir, l’argent, la sexualité. C’est toujours l’instinct d’immédiateté qui est à la base de nos tentations.

Parfois on est fatigué, blasé, lassé …. Parfois même on peut être dans l’amertume. Cette semaine le Pape François a écrit à tous les prêtres du monde entier pour leur demander de ne pas tomber dans l’amertume en confondant immédiaté et éternité. Le Tentateur profite toujours de nos lassitudes et de nos amertumes pour nous détourner de la vérité.

Ecoutons ce que dit le pape François dans Laudato Si, puisque nous avons choisi de nous convertir à partir de son enseignement  :

  • « Si l’être humain se pose en dominateur absolu, la base même de son existence s’écroule.» (n°117)
  • « Quand l’être humain se met lui-même au centre, il finit par donner la priorité absolue à ses intérêts de circonstance, et tout le reste devient relatif. » (n ° 122)
  • « L’homme se substitue à Dieu et ainsi finit par provoquer la révolte de la nature.» (n°117)

Nous notons aussi que dans l’évangile, le Diable ose nommer la Parole de Dieu à Jésus. Ce n’est pas rien … Il cite la parole de Dieu, la parole vivante pour que le Fils de Dieu tombe. Et on voit tellement de gens tomber … des prêtres, Jean Vannier … qui tombent, qui tombent et heureusement que le Christ regarde plus souvent le nombre de fois qu’on se relève plutôt que le nombre de fois que l’on tombe, sinon ce serait compliqué ! Il faut que nous restions debout, digne, dans la confiance. Il veut que nous puissions être des êtres vivants, et ainsi nous libérer de nos servitudes, de qui nous enchaîne, de notre isolement qui est différent de la solitude.

IL faut réussir à assumer une forme de solitude avec son Seigneur mais pas d’isolement. Quand on est dans l’isolement on tombe dans le péché,  parce que quand on est seul on ne fait pas assez appel à la parole de Dieu, aux sacrements, parce qu’on est pécheur, frères et sœurs, comme moi comme vous, mais pardonné et gracié.

  • Alors je vous en prie, ne nous laissons pas séduire par la tentation de l’égoïsme, vous savez ce truc mondain : « moi, ma famille, mes proches, mon fric ». Cela peut être super sympa pendant un moment, mais c’est surtout dévastateur.
  • Ne nous laissons pas séduire par la tentation de toute-puissance : « la technique résoudra tout, alors pourquoi s’en faire  ? » Non !
  • Ne nous laissons pas séduire par la tentation de vouloir nous prendre pour des dieux : l’intelligence artificielle ne sera jamais Sagesse de Dieu.

Alors ça c’est le diagnostic, mais il faut trouver le remède et c’est plus difficile. Ce qui est de cette vie est passager, ce qui est de l’autre côté est éternel.

Ne pas se résigner, s’assumer, accepter, se laisser booster par Dieu. Chacun doit trouver son chemin de conversion.

Ce temps de Carême doit vraiment nous faire saisir combien il est urgent de réajuster notre manière de vivre ensemble et devant Dieu, dans le partage, la sobriété et le respect de la nature.

L’écologie intégrale est une cohérence de pensée qui prend en compte la défense de la nature et en même temps la défense de l’humanité

Pour finir, je vais vous donner un petit remède.

Si vous voulez déjouer les pièges du tentateur,  vous gardez quoiqu’il arrive, un minimum de gratitude «  merci Seigneur ! ».

Ce n’est pas évident à dire quand on a perdu son enfant, quand tel ou telle vit des calvaires dignes de celles de Marie au pied de la Croix. Mais malgré tout dire merci, rester dans la gratitude, rester dans la louange et la joie. Le Malin ne peut rien contre cela, il n’aime pas, il n’aime pas du tout car il ne peut pas « gratter ». Ainsi on peut rester solide sur notre base.

Tout est lié : bien avec soi, bien avec Dieu avec les autres et avec la nature. Une manière d’être, une cohérence de vie, en sachant bien que la clameur de la terre et la clameur des pauvres sont deux cris intimement liés. Nous ne pourrons défendre l’humanité sans défendre la planète.

Marchons vers Pâques ! Allons y Frères et Sœurs !

Je vous souhaite un bon temps de carême : revenez à l’essentiel, faites la retraite proposée sur le site internet de la paroisse et portons-nous mutuellement dans la prière en nous disant que « rien, rien, rien ne pourra jamais nous séparer de l’amour qui vient de Dieu.

Le Seigneur nous veut dignes pour déjouer le piège des épreuves et du Malin et pour vivre de la vie de Dieu. Amen.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top