Portes ouvertes au "SALON de BEAUTE" ce dimanche, dans un espace qui n’est plus une impasse !

En langage moins codé, bénédiction des nouveaux confessionnaux de la cathédrale après des mois de travaux !

Au cœur de ce mois missionnaire extraordinaire, à la source de toute mission du Baptisé, il y a l'eucharistie et le sacrement de réconciliation ! Les moteurs de notre vie chrétienne ! De la source à la VIE !

  • "La gloire de Dieu, c'est l'homme debout ; le bonheur de l'homme c'est la vision de Dieu" disait Saint Irénée au 2ème siècle !

Pourquoi se confesser ? Parce que c’est VITAL  et que c'est la plus belle invention de Dieu !

  • Sans pardon pas de vie sociale apaisée : mais, conflits, vengeance, tuerie, haine
  • Sans pardon, pas de paix intérieure : mais angoisses, troubles psychosomatiques, rancœur, dépression …
  • Sans pardon, pas d’avenir ouvert : le mal commis ou subi bouche l’horizon.

Nous le savons bien, par expérience, que le pêché empêche d'avancer, aveugle le sens, fait agir de manière irrationnelle, il pollue toute notre vie jusqu'à parfois nous dégoûter de nous-mêmes.

Nous le savons aussi, que tout l’évangile est une Bonne Nouvelle parce qu’il est une pédagogie du pardon :

La femme adultère est relevée, la samaritaine retrouve sa dignité et repart toute joyeuse !  Le fils prodigue est accueilli à bras ouverts, la brebis perdue est retrouvée ; Pierre, ainsi que Paul recouvrent la pleine amitié de Jésus et deviennent les « colonnes de l’Église » !

Sans pardon, toutes ces figures dont nous parle l’évangile seraient restées sans avenir, à jamais confinées dans le sentiment d’avoir raté leur vie.

Mais, le pardon que donne Jésus n’est pas comme un coup de chiffon sur un tableau : « on efface tout et on repart, comme si de rien n’était ! ».  

Non, le pardon de Jésus brûle le cœur. Il redit avec force à celui qui demande pardon : «  tu es aimé de Dieu, tu es encore capable d’aimer  ! Relève-toi ! »  C’est ce mystère d’amour inépuisable qui a le pouvoir de convertir. Le pardon ouvre toujours sur une conversion.

L’exemple des 10 lépreux de l’évangile, nous en donne un aperçu  :

Tous les 10 sont conscients d’être impurs et donc infréquentables. Sachant que Jésus passe non loin d’eux, ils vont vers lui et lui crient : « Jésus, maître, prends pitié de nous»! Et discrètement, sans ostentation, Jésus les guérit tous ! Mais un seul revient sur ses pas, car il a compris que Jésus lui a donné bien plus que la guérison physique : Il lui a donné la guérison du cœur qui provoque en lui un retournement, une conversion, qui le fait revenir vers Jésus et tomber à ses pieds.

Et c’est pourquoi, il quand Jésus lui dit « va : ta foi t'a sauvé » il est transporté de joie en et il glorifie Dieu à pleine voix. Le Pardon de Dieu, ouvre les portes du bonheur et du paradis !

Mais pourquoi, l’Église catholique associe-t-elle, le pardon à l’acte de se confesser ?

L’Église s’appuie l’attitude et la parole de Jésus.

  • De même que Jésus a rencontré les pécheurs, de la même manière, le sacrement du pardon est une rencontre personnelle avec le Christ fils du Dieu vivant, présent dans son Église.
  • De même que Jésus a prononcé des paroles de pardon, de la même manière le sacrement du pardon pose sur le pécheur une parole définitive de réconciliation : « Je te pardonne tous tes péchés. »

Dans la démarche du  pardon à Dieu, je suis assuré qu'il n'y a pas de condamnation. Je peux tout dire dans le secret du confessionnal. Si le confessionnal est un "salon de beauté", c'est aussi un "tribunal" sans accusé, sans greffier et sans frais. Seuls sont présents le pénitent et l'avocat de la Défense "Jésus-Christ".

N'ayez pas peur du prêtre. Il est pécheur comme vous ! Il se confesse comme vous ! Il croit en l'Amour de Dieu, comme vous. Il ne se nourrit pas du péché des hommes mais se réjouit de voir une personne ressortir du confessionnal plus en paix et en joie qu'en entrant. Quand un prêtre donne l'absolution, il ne faut penser qu'à une seule chose : c'est Jésus qui vous guérit, qui vous relève, qui vous rétablit dans son amitié, comme au premier jour de votre baptême, comme le dit le psalmiste : «  il met loin de nous nos péchés » pour les oublier, les anéantir, les effacer à tout jamais.

Le prêtre est l'homme par qui le « miracle »" advient, parce qu’il agit au nom du Christ.

Question : pourquoi est-ce si facile de révéler ce que l'on a de plus intime sur les réseaux sociaux en courant le risque d'être humilié ou ridiculisé ? Alors qu'il est si difficile d'aller se confesser à un prêtre, qui, pourtant, ne répétera pas ce qui aura été dit. Il écoutera jusqu'au bout, il donnera la grâce de la guérison et de la paix dans le Seigneur.

Se confesser, c'est confronter sa vie aux exigences de l’Amour de Dieu et du prochain  pour reconnaître ses manques, ses faiblesses, ses torts ….

  • Accepter de tout dire, sans tricher, avec humilité ;
  • C’est une opération "vérité", c'est une assurance tout risque, sans risque.
  • C'est faire l'expérience de la libération de l'âme, retrouver la force et la pureté de l'âme ;
  • C’est retrouver le sens de la justice et de l'humilité.
  • C'est faire l'expérience de la Consolation de Dieu.

Certains parfois disent : "je ne sais pas que dire au confessionnal ?". Le relativisme ambiant nous fait perdre le sens du bien et du mal. Le bien peut devenir mal et le mal peut devenir bien. Le risque est l'anesthésie de la conscience et d'adapter la loi de Dieu en fonction de ce qui m'arrange.

Au fait, se confesser, c'est tous les "combien de temps" ? L'Église dit une fois par an mais quand on a conscience d'un tel amour, d'une telle miséricorde et d'une telle grâce, quand on connaît le prix gratuit du "salon de beauté, on y vient, régulièrement ! Et on sent bien au fond de soi quand c'est le moment !

"Relève-toi et va : ta foi t'a sauvé !

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top