Fête patronale de la paroisse et solennité des saints Pierre et Paul

Les statues de Pierre et Paul gardent sagement le chœur de cathédrale, mais leur sagesse n’est pas de marbre, elle est bien vivante. Leur vie, dont nous venons d’entendre quelques épisodes dans la Parole de Dieu, fut une incroyable aventure qui nous donne des pistes pour comprendre aujourd’hui notre propre foi.

La foi est un don.

Cela fait plusieurs jours que Pierre et les disciples marchent en montagne avec Jésus, mais une intuition va soudainement bouleverser la vie de Pierre. L’homme avec qui il marche, il est celui qu’il cherche, il est le Christ, c’est Lui. Mais attention, pas de quoi s’enorgueillir de cette découverte : « Ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux » (Mt 16). Pour être clair, Pierre a reçu la foi mais il n’y est pour rien. C’est un cadeau que Dieu lui a fait, sans aucun mérite de sa part.

Cela me rappelle une anecdote dont j’étais témoin cette semaine. Une dame faisait du « shopping » dans le magasin artisanal des moines de Kergonan : miel, biscuits, pâtes de fruit, chapelets. Et après avoir payé, elle s’empresse de trouver un moine pour faire bénir ses achats. Bénédiction interrompue à deux ou trois par cette question de madame : « combien je vous dois pour la bénédiction ! ». Et le moine de répondre : « madame, les dons de Dieu sont gratuits ! »

La foi est un don de Dieu, et elle est gratuite ! Elle ne s’achète pas, ne se commande pas sur Amazon, Ce cadeau que nous avons reçu doit ouvrir notre cœur à l’action de grâce envers Dieu, et à la miséricorde envers ceux qui n’ont pas encore reçu ce don.

La foi est notre identité

Avez-vous aussi remarqué qu’à l’illustre question «  pour vous qui suis-je », il y a la réponse du disciple : «  Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! »  (Mt 16) puis la splendide réponse du maitre : « Tu es Pierre » (Mt 16).

Parce que s’approcher du mystère du Christ, c’est aussi recevoir un éclairage sur  le mystère de notre propre personne. Le disciple reçoit son nom, comprend son identité la plus profonde, à partir du moment où il est capable de dire que Jésus est le Christ. C’est à partir ce moment-là qu’il peut entendre le Christ l’appeler par son prénom : « tu es Pierre »

Comme disait Jean Paul II « L'homme est un être incompréhensible à lui-même si l'Amour ne lui est pas révélé » (Redemptor Hominis). C’est-à-dire que c’est à mesure que nous sommes capables de nommer de plus en plus explicitement Jésus comme notre Dieu, que nous sommes capables de comprendre qui nous sommes en profondeur et en vérité : nous sommes des fils de Dieu. La foi nous révèle notre identité.

La foi est une libération.

Enfin, savez-vous quel est  le point commun entre Pierre et Paul dans la 1ère et la 2ème lecture ? Tous les deux en prison. Si l’Eglise a choisi de rapporter cette circonstance en ce jour où nous les fêtons, ce n’est pas un hasard. Parce que nous pouvons nous aussi tomber dans des prisons mais spirituelles, nous laisser enfermer dans des pièges et cela parfois même à notre insu.  Le Christ sait dans quel cachot nous avons pu tomber, et si nous confessons la foi de l’Eglise, le Christ peut faire tomber la porte de notre prison.

Pour les uns, ce sera la victoire de Pierre : la porte va tomber, victoire éclatante, visible aux yeux de tous. « Les chaînes lui tombèrent des mains » (Ac 12). Alors qu’on nous précise : « Or Pierre dormait, cette nuit-là, » (Ac 12)

Pour les autres, ce sera la victoire de Paul : vous avez gardé la foi au cœur des contradictions. » J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi. » (2 Tm 4).  Et pour cette raison vous avez la ferme espérance que vous recevrez la couronne des vainqueurs « J’ai été arraché à la gueule du lion ; le Seigneur m’arrachera encore à tout ce qu’on fait pour me nuire. » (2 Tm 4)

Qu’en ce jour de fête patronale pour notre paroisse, saint Paul et spécialement saint Pierre nous abreuvent de ces grâces que nous accorde la foi qu’ils ont annoncée dans le Christ.

Père Antoine Le Garo


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top