Attention virage

Chers enfants qui vous préparez à recevoir ce matin la communion pour la 1ère fois, j’ai une question pour vous. Figurez-vous qu’il y a un point commun entre le Grand Prix de Formule 1 qui se court aujourd’hui à Monaco, et la communion au corps du Christ. Savez-vous lequel ? La communion est un virage ! Chaque fois que vous irez communier, vous devrez être prêts à prendre un virage, comme en formule 1. Sur un circuit il y a plusieurs virages, on va en prendre trois au ralenti ce matin :

  • La communion est un virage vers la paix

Vous avez entendu tout à l’heure la phrase de Jésus dans l’évangile : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix » Jn 14. C’est très fort, ça veut dire que Jésus nous demande de prendre soin d’un grand trésor qu’il nous a laissé et qui est sa paix. Quand vous irez communiez, vous répondrez « Amen » ça veut dire d’accord. Cela veut : oui Jésus je suis d’accord de protéger ta paix, de défendre ta paix. Oui Jésus je suis d’accord d’être un artisan de paix.

C’est quoi concrètement un artisan de paix ? c’est quelqu’un qui fabrique la paix. Comme un artisan qui fabrique un mur avec deux pierres, un artisan de paix fabrique la paix en assemblant deux cœurs. Tu peux prendre par exemple ton cœur et celui de ton ennemi. Alors avec le ciment de la patience, de la charité, de la  bienveillance, l’artisan de paix va petit à petit ressouder les cœurs. Quand tu as fait ce travail avec tes ennemis, mais tu peux même le faire partout dans le monde où il y a des divisions : dans ta famille, à l’école, dans le monde.

Donc si tu vas communier, tu t’engages à prendre ce virage pour être un artisan de paix.

  • La communion est un virage vers les pauvres

Que le Seigneur nous donne à manger le corps du Christ, c’est une folie bien plus grande que si je donnais du foie gras à manger à un ver de terre. Ce que je veux dire par là, c’est qu’en recevant la communion, le Seigneur donne ce qu’il a d’absolument le meilleur pour nourrir des petits cœurs qui sont bien faibles et bien pauvres à côté de sa majesté à Lui.

C’est pourquoi la communion nous engage aussi à nous tourner vers ceux qui sont bien plus pauvres que nous. La communion est un virage à prendre vers les plus pauvres. C’est un virage pour les yeux : d’accord Seigneur, je suis d’accord d’avoir un regard d’amour et de miséricorde avec les plus pauvres. C’est aussi un virage pour la main : d’accord Seigneur, je suis d’accord de tourner ma main vers la poche d’un pauvre pour lui donner ce que j’ai. Même si ce n’est qu’une petite pièce, en fait c’est énorme parce que tu auras déjà pris le virage vers les pauvres comme Jésus a pris le virage vers les hommes.

  • Enfin, la communion est un virage vers la joie.

Vous avez aussi entendu tout à l’heure dans le psaume: « Que les nations chantent leur joie » Et oui, si on aime Jésus, on est dans la joie. On est dans la joie parce que les petites tracasseries de notre vie sont bien peu de choses à l’égard des merveilles que le Seigneur fait pour nous.

Imaginez donc cette journée de classe. Vendredi matin vous avez reçu une mauvaise note : un F en  en mathématiques. Mais ce n’est pas fini,  le même jour à 15h00 vous tombez dans le port de Vannes, et là, incroyable, un homme très courageux est venu vous sauver. Est-ce que le F reçu le matin a encore une quelconque importance ?? Mais non, vous êtes simplement dans la joie parce que vous êtes sauvés.

Pour le chrétien c’est pareil, il est dans la joie parce que la communion c’est sa bouée de secours. Le reste a bien peu d’importance. Savez-vous ce que disait Mère Teresa à  l’un de ses sœurs un peu triste ? « Tu souris ou tu dégages ! ». Ça nous fait du bien à nous aussi qui communions de nous faire un peu bousculer par une petit bout de femme comme elle. Tu as des problèmes…OK. Mais ne viens-tu as de communier ? Alors tu souris, ou tu d…… !

La communion est un virage. Si nous ne nous décidons pas à le prendre chaque fois que nous communions, notre vie chrétienne prend la route du fossé !

P. Antoine Le Garo


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top