Nous voici donc entrés dans l'AVENTURE du Carême !

Durant notre marche vers Pâques, nous aurons la délicatesse de célébrer le 600ème anniversaire de la mort de Saint Vincent Ferrier ! Ce sera le 5 avril prochain ! Providence ou mystère, nous serons un vendredi !

Avec Saint Vincent Ferrier, comment vivre notre Carême ?

Tout d'abord, il y a Dieu.

Au temps du prophète Joël (1ère lecture), le peuple est dans la désolation après une invasion de sauterelles qui a ravagé le pays de Juda. Le prophète l'invite à relever la tête et à trouver en Dieu des forces pour traverser l'épreuve, parce que les nations alentours se moquent de lui en disant : "Où donc est leur Dieu ?".

Aujourd'hui, la situation du monde, comme celle de l'Eglise, est aussi catastrophique qu'au temps de Joël, comme au temps de Vincent Ferrier d'ailleurs ! Nous sommes bousculés et questionnés par les souffrances de nos frères les hommes.

Et pourtant, nous croyons en un Dieu de Miséricorde. Il est Celui qui a donné sa vie et qui nous donne de la retrouver quand nous sommes confrontés aux dures épreuves de l’existence, quand nous commettons nous-mêmes le mal et que cela blesse et éprouve nos compagnons de vie. Il nous aime et il nous propose son pardon, si nous revenons vers lui de tout notre cœur comme des enfants prodigues.

Est-ce bien ce Dieu-là auquel nous croyons, qui donne sa vie sur une croix pour nous sauver ? Saurons-nous en être les témoins tout au long de ce Carême ?

Ensuite, il y a nous les hommes pécheurs.

Saint Paul écrit aux Corinthiens : "Laissez-vous réconcilier avec Dieu". Se réconcilier. Il s'agit tout d'abord de faire la paix avec nous-même... Long chemin pour accepter de saisir la main que Dieu nous tend, car nous ne sommes pas purs de tout mal intérieur.

  • L’ennui nous ronge parfois et nous devenons cyniques,
  • La jalousie nous ronge aussi et nous devenons mauvais,
  • Le désespoir nous met KO et nous broyons du noir.

Nous connaissons nos faiblesses !

Si nous disons, comme dans le Psaume, : "Mon péché, moi je le connais", alors nous mettons nos actes aussi vils qu’ils soient en lumière et nous en tirons les conséquences : nous décidons de changer de vie ! ("Ma conversion à Avignon" dira Vincent Ferrier).

Reconnaissons que nous sommes pécheurs, et malgré tout, debout, fidèles et convaincus que Dieu nous aime, nous sommes sûrs de son amour.

Nous avons aussi à nous réconcilier avec nos frères, ceux avec qui nous vivons, ceux avec qui nous sommes brouillés, ceux que nous avons blessés.

Finalement, quelle que soit notre situation, nous avons à entreprendre une démarche de conversion, à changer de vie... Changer quelque chose en nous... Dès que l'homme bouge, le monde bouge...  

Enfin, il y a la lumière.

Jésus nous rappelle que ce temps de Carême où nous entrons n'est pas une longue pièce de théâtre durant laquelle nous allons nous faire remarquer, nous faire valoir. Nous n'avons pas à nous donner en spectacle, nous n'avons pas à montrer aux autres que nous jeûnons. Nous n'avons rien à prouver à nos frères et sœurs.

Le Carême n’est pas un concours de performances où l’on pourrait se mentir à soi-même et tromper les autres « pour être dans les clous, pour être dans les règles ».

La vérité finit toujours par arriver. Tout ce qui est caché sera un jour dévoilé.

Vivons donc en enfants de lumière, pour que personne ne puisse dire en nous regardant « Où donc est leur Dieu ? ».

Pendant ce carême tenons-nous au désert avec Jésus. Restons avec lui dans toutes nos épreuves.

Demandons à Dieu de ne pas nous laisser entrer en tentation mais de nous délivrer du Mal.

Alors, nous ressusciterons dans la lumière de Pâques « hommes nouveaux, femmes nouvelles », aimés et pardonnés et nous pourrons continuer à annoncer les merveilles de Dieu à nos frères.

Seigneur fais de nous les témoins de ton amour.

 Avec Vincent Ferrier et tous les saints du ciel, bon Car ‘AIME ! AMEN.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top