Vendredi 1er février 2019  - Avec les consacrés du doyenné de VANNES

La vie consacrée parmi nous ce soir, au milieu du peuple des baptisés, dans notre doyenné de Vannes : ce ne sont pas d'abord des chiffres, ce sont des personnes, des femmes et des hommes réunis aujourd'hui en notre cathédrale.

Les visages parlent ! Ils peuvent révéler nos âges, mais ils révèlent aussi et surtout une joie plus forte que toutes nos raisons de s'inquiéter pour l'avenir. Car la question essentielle pour vous, ce n'est pas de savoir combien vous serez dans 20 ou 50 ans, c'est de reconnaître qu'ici et maintenant, vous vivez des promesses du Christ. Sous des formes multiples, communautaires ou personnelles, vous êtes reliés au cœur de Dieu, de ce Père des Cieux, qui, par son Fils, Lumière des Nations, s'engage à demeurer avec vous et en vous.

Comme le vieillard Syméon dans l'Évangile, recevoir et tenir le Seigneur dans ses bras. Non pas seulement dans la tête et le cœur, mais dans les mains ! Comme dirait si bien le Pape François, ce sera pour vous un antidote puissant contre le "mysticisme isolé, le sentimentalisme dévot et l'activisme effréné".

Recevoir et tenir le Seigneur dans ses bras pour l’offrir au monde et oser le réveiller !

Oui, oser "réveiller le monde" comme vous le demande si souvent notre pape. Oser manifester que vos façons de vivre ne sont pas un retrait, mais un engagement prophétique !

Vous avez prononcé le vœu de pauvreté. Dans un monde fasciné par l’argent, donnez-nous de voir quelle est votre richesse.

Le mot pauvreté fait problème : il évoque la misère, le sous-développement, les conditions de vie déshumanisantes. En ce sens, la pauvreté est à combattre. Mais ce n’est pas cette pauvreté-là, que vous avez choisie. Vous avez choisi la pauvreté du Christ en son abaissement le plus total, de se faire le « Très Bas » à genoux devant les pieds à laver.

Votre vœu de pauvreté vous invite à résister à la loi des calculs et des concurrences, à devenir libre pour vivre de la Charité du Christ, qui, elle, ne se mesure jamais. Le propre de votre consécration est de vous situer toujours du côté des pauvres et des exclus, et de discerner les besoins et les attentes des hommes. C'est auprès d'eux que vos congrégations, vos communautés ont toujours œuvré pour leur apporter espoir et réconfort et pour les aider à se relever. Ne cessez pas de revêtir le tablier du serviteur !

Vous avez prononcé le vœu du célibat. Dans un monde qui croit impossible le célibat, donnez-nous de voir qu’il existe une belle manière d’aimer en esprit et en vérité !

Comment expliquer que le célibat soit l’un des choix les plus constants de la vie consacrée, dans toutes les religions ? Jésus a choisi le célibat, non par suspicion de la sexualité, ni par peur ou mépris du mariage. Il l’a choisi pour montrer qu’il ne veut être ni « père en premier » pour ses fils, ni « époux en premier » pour son épouse ; mais pour être « Fils de Dieu et frère  de tous les hommes. Dans la vie consacrée, le célibat permet de vivre avec détachement les passions. Il allège progressivement les corps et les cœurs pour suivre le Christ jusque dans cette manière d’aimer qu’il a manifesté tout au long de sa vie.

Vous avez prononcé le vœu d’obéissance. Dans un monde fasciné par l’autonomie,  donnez-nous de voir les fruits que peut offrir l’obéissance.

Obéissance…Voilà un mot qui sonne mal aux oreilles d’aujourd’hui et même aux oreilles chrétiennes surtout s’il s’agit d’obéir sans comprendre et sans murmurer. Mais obéir ce n’est pas se soumettre à un tyran. D’ailleurs, l’évangile dissipe tout malentendu possible en précisant que  : « Celui qui commande est celui qui sert ! » Et le modèle parfait de l’obéissance nous a été donné par le Christ.  

Obéir à la manière du Christ c’est donc accepter d’être guidé, accepter d’être dans le service plutôt que dans le commandement. C’est reconnaître que l’on n’est pas indispensable, et même que d’autres peuvent faire aussi bien et même mieux. Cet esprit d’abnégation est une composante fondamentale de la vie consacrée.

Dans un monde si troublé et si désespéré, donnez-vous de voir le ciel sur la terre !.

Chers amis consacrés, par toute votre vie faite d’accueil, d’écoute, de disponibilité et de prières (l'Adoration - la Méditation - l'Intercession),  vous soulevez le monde vers le ciel.

Chacun d’entre nous a pu en faire l’expérience un jour ou l’autre.

La simplicité de vos quotidiens, surtout au soir de la vie, témoigne vous vivez dans une proximité heureuse avec le Christ dont vous avez fait votre confident. C’est à lui que vous confiez toutes personnes qui vous aimez, et toutes celles qui vous sollicitent au détour d’une visite ou d’une rencontre avec votre art particulier d’écouter et de deviner ce qui blesse et ce qui réjouit.

Chers amis consacrés, par votre présence au monde vous mettez un peu de ciel sur la terre.

À chacune et à chacun de vous, au nom de notre doyenné et en mon nom personnel, je vous le dis de tout cœur,  « Vous êtes le trésor de l’Église, parce qu’à travers vous, elle contemple sa vocation la plus profonde, qui est de n’appartenir qu’à Dieu. » (JP II 1997)

Ce soir, que cela soit la source et le sommet de notre joie et de notre espérance ! AMEN.

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top