Solennité de l’Épiphanie

Mes amis,

La crèche est aujourd'hui complète ! Les mages sont arrivés, trois hommes venus d'Orient ! (J'espère qu'hier soir ou ce matin, tout à l'heure, en rentrant de la messe vous placerez les mages dans votre crèche. )

J'ai envie de nous souhaiter de vivre cette année 2019 sans quitter la crèche, sans quitter  « le mystère » dont nous parle Saint Paul.

"Ce mystère, c'est que toutes les nations sont associées au même héritage... Dans le Christ Jésus, pour l'annonce de l'Evangile".

Le Christ n'a rien enlevé de l'élection d'Israël, mais il est venu ouvrir, étendre le Salut à toutes les Nations. Le dessein d'amour du Père ne connaît pas les frontières, il s'adresse à tous sans exception, c'est là le vrai sens des mages venus de l’Orient, nous dirions aujourd’hui, venus de l’étranger.

Saint Paul ajoute que le Salut est proposé par l'annonce de l'Évangile.

Évidemment ! ai-je envie d’ajouter. Serions-nous chrétiens, serions-nous ici ce matin si l’annonce de l’Évangile ne nous avait pas été donnée, si les générations qui nous ont précédées ne nous avaient pas fidèlement transmis les évangiles ? Une foi qui n'est plus annoncée est vouée à la mort. Nous le voyons bien aujourd’hui autour de nous, dans nos familles et plus largement en Europe.

C’est pourquoi, cette belle fête de l’Épiphanie est un véritable appel à retrouver la joie de dire l’évangile à ceux que nous aimons et que nous rencontrons pour devenir, en quelque sorte,  des étoiles qui indiquent la bonne route vers le Christ.  

Alors, comment devenir des étoiles ?

Je vous propose de reprendre les 5 vitamines de notre projet pastoral :

(A Adoration)

Ce matin, nous sommes venus avec notre sagesse de mage, avec notre foi de bergers, avec nos qualités d'hommes et de femmes bien ordinaires, mais remplis d’un esprit d’adoration. A comme Adoration, c’est notre première vitamine spirituelle. Rendons grâce à Dieu de pouvoir l’adorer en son Fils Jésus qui vient nous sauver et sauver notre monde.

(B Belle Église)

Le propre de l'étoile est de briller, non pas pour devenir une star de l'évangélisation, mais pour éclairer le chemin qui conduit au Christ.

« Elle est venue la lumière et la gloire du Seigneur s'est levée sur toi » vient de nous redire Isaïe. C'est le Christ qui nous illumine ! Soyons ensemble une Belle Église ( 2è vitamine spirituelle)  qui laisse transparaître la lumière du Christ. Ne soyons pas des éteignoirs ; n'ayons pas des têtes de "poivrons vinaigrés" !

C Charité

L'étoile ensuite accompagne, comme elle l'a fait pour les mages, autrement dit, elle se fait service dans le concret de l’existence. Comment témoigner de notre foi si nous n’aimons pas le monde ? Comment donner envie de croire en Dieu si nous vivons à l’opposé de la charité ? ( 3è vitamine spirituelle)
Posons-nous cette question : est-ce que ma vie transpire réellement de l'Évangile ? La charité est un lieu privilégié de l'évangélisation, car elle est de l'ordre de la gratuité ; c'est déjà une annonce implicite qui ne supprime pas l'annonce explicite tout aussi importante, surtout pour notre monde d'aujourd'hui.

D Disciples-missionnaires

L’étoile reste fidèle et patiente. Dans le travail de l'évangélisation, il faut de la patience et accepter d'emprunter des chemins qui nous bousculent, sans jamais perdre de vue le Christ. Cela demande du discernement afin de prendre les gens là où ils en sont, pour accueillir leur histoire, faire grandir en eux le désir de devenir des amis de Dieu par la découverte de l’évangile, au sein des Fraternités paroissiales par exemple.

Certains pensent qu'il faut adapter l'Evangile au monde d'aujourd'hui : surtout pas ! On ne peut pas supprimer la saveur de la Parole) : c'est le monde qui doit écouter et accueillir la Parole de Dieu. En revanche, arrêtons de réduire l'Evangile à une morale de l'interdit et des obligations. Le Christ propose un chemin de liberté : "si vous demeurez fidèles à ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ; alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres".

E Évangélisation

N’ayons pas peur de vaincre nos résistances intérieures, celles qui s’apparentent un peu à la jalousie ou à l’hypocrisie d'Hérode, ou aux raisonnements tordus des scribes et des pharisiens, et revenons au Christ en lui demandant de guérir nos cœurs par son évangile.

Reconnaissons que nous avons souvent peur d’exprimer nos convictions, peur de dire que nous sommes croyants, pratiquants, adeptes du Christ, parce que ce serait faire du prosélytisme ! Mais enfin, dire en toute simplicité que notre foi est notre meilleure richesse, ce n’est pas faire de la propagande !

Nous n’avons pas à imposer notre foi, mais rien ne nous empêche de la proposer ! Au nom de ce mot "tolérance", nous sommes comme paralysés et notre foi demeure dans le domaine du privé. Nous donnons l'impression de ne rien savoir, de ne pas avoir les mots pour expliciter et verbaliser notre foi. Comment nous rappeler alors que c'est l'Esprit Saint qui agit en nous et non une belle rhétorique. Laissons parler notre cœur et nous toucherons les cœurs rencontrés.

Après avoir offert leur présents, les mages regagnèrent leur pays par un autre chemin !

Après avoir célébré notre Seigneur réellement présent dans cette eucharistie, nous allons reprendre nos chemins ; n'oublions pas de vivre dans la JOIE et de dire notre JOIE !

« Alors tu verras, tu seras radieuse ton cœur frémira et se dilatera ». AMEN.  

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

Back to top