« Le huitième jour, l'enfant reçu le nom de Jésus »  nous dit Saint Luc dans l'évangile de ce jour.

Pendant huit jours, l'enfant n'a pas de nom ! Celui par qui tout a été créé, par qui tout existe, n'a même pas un nom !

Lui, le Fils-bien aimé de Dieu le Père et Dieu lui-même, donc éternel, a pris chair et, selon la loi juive, reçoit au huitième jour, son nom, c'est-à-dire son identité et sa mission.

Les sept jours où Jésus n'a pas de nom symbolisent l'errance dans laquelle l'humanité semble parfois se complaire. Elle ne connaît plus son nom, sa mission, son identité. Jésus nous rejoint dans l'inconnu de notre avenir. C'est déjà une grande joie. Dieu ne nous laisse pas seuls dans notre recherche du bonheur. Pour trop de nos proches ou de nos contemporains, celle-ci tourne au désespoir, engendré par tant et trop d'indifférences. Trop attendent un nom, une reconnaissance, une mission. Dieu est le contraire de l'indifférence ! La miséricorde est contraire à l'indifférence.

 « Que ton visage s'illumine pour nous ; et ton chemin sera connu sur toute la terre, ton salut parmi toutes les nations » dit le psaume de ce soir en écho à la très ancienne bénédiction transmise par Moïse : « Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu'il t'apporte la paix ».

Le nom que l'enfant reçoit est Jésus qui veut dire « Dieu sauve ». Jésus nous sauve. Il est le visage du Père qui se tourne vers nous. Jésus nous sauve : il nous offre l'amour de son Père en lui donnant un visage humain. Le Père envoie son Fils pour que nous « soyons adoptés comme fils », notre nouveau nom qui dépasse tout nom : être fils et fille de Dieu. Ni Adam, ni Moïse, ni aucun prophète, ni même Joseph ne peuvent l'envisager. La Vierge, la première, accueille le salut ; elle donne visage humain à cet enfant, et reçoit la confidence de son nom.

Nous avons un prénom. Notre prénom est notre nom de baptême où nous recevons notre vocation, notre mission et notre identité d'enfant adopté de Dieu. Pour cela, j'aime beaucoup mon prénom. Il a été choisi par mes parents et il m'est donné par Dieu depuis mon baptême.

Que signifie être adopté par Dieu et devenir ses filles et ses fils. Saint Paul nous le dit en deux affirmations :

  • Premièrement, « L'Esprit de son Fils est envoyé dans nos coeurs et crie Abba », c'est-à-dire "Père".
    Quand disons-nous "Abba" ? D'abord quand nous prions.
    En 2019, ne nous lassons pas de prier, seul, en communauté, en famille. Prier, ce n'est pas seulement accomplir notre devoir chaque jour, c'est vraiment nous lancer vers le Père de tout notre coeur de fils et de fille.
    Je vous souhaite en ce début d'année la grâce de la prière qui est la grâce de Dieu. Si votre prière vous semble insuffisante, la Vierge Marie la purifiera en la présentant, par son Fils, au Père.
  • Deuxièmement : nous sommes héritiers, dit Saint Paul.
    Héritiers du Royaume, héritiers de la mission du Fils.

    Quel est le visage que nous présentons à la société ? aux Vannetais ? Est-ce bien le visage de tendresse de l'Enfant ? Est-ce bien le reflet de ce visage qui fait de nous des fils et non des esclaves ?
    Avec confiance, je souhaite à notre paroisse de manifester l'amour pour tous (paroisse cathédrale : auberge, hôpital de "campagne", oasis d'espérance), un amour plus spécial pour les pauvres et les malades. Je souhaite à chacun d'entre nous de pas avoir d'autres ambitions que d'aimer et de se libérer de toutes les entraves à l'amour, péché d'envie, d'égoïsmes, amour-propre ou autres.
    Ils nous entravent et nous rendent trop silencieux alors que la société attend l'amour d'un Père, l'amour du Père.

Demandons à la Vierge Marie, Notre Dame du Mené et à Saint Vincent Ferrier, en cette année jubilaire, d'intercéder pour nous tout au long de cette année.

Priez pour nous afin que nous soyons, chacun, de bons bergers qui regardent, louent, se réjouissent puis retournent à leur travail non « sans raconter ce qui leur avait été annoncé au sujet de l'enfant ». AMEN.  

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Back to top