Fête de la Toussaint !

Aujourd'hui, en quelque sorte, Dieu fait "journée porte ouverte" au PARADIS ! « Notre cité se trouve dans les cieux ! »

Ce matin, nous scrutons le ciel pour honorer les saints : les saints les plus célèbres, les plus modestes, les saints tout petits ou inconnus, tous celles et ceux qui sont auprès de Dieu et qui ont été accueillis dans sa gloire. Alors, entrons dans la maison de Dieu et tentons une exploration !

En entrant, ce qui saisit d'emblée, c'est la lumière, une chaude lumière, aux couleurs des béatitudes. L'évangile des béatitudes est comme un grand vitrail qui fait chatoyer le diamant des béatitudes :  le bleu de la pauvreté du coeur, le vert de la douceur, l'or de la justice, le rouge de la souffrance vécue, traversée et offerte.

Chacun des saints du ciel a reflété durant sa vie l'une ou l'autre des couleurs des Béatitudes. Mais le vitrail tout entier ne dessine qu'un seul visage : celui du Christ ! Jésus seul fut vraiment "pauvre", «pur de coeur », et totalement épris de justice ; il a pleuré tous les souffrants et a ouvert le chemin de toute consolation. Les huit béatitudes nous tracent le portrait du Christ, le « seul saint ». «Toi seul es saint, toi seul es Seigneur, toi seul es le Très-Haut, avec le Saint Esprit, dans la gloire de Dieu le Père ».

Voici donc pour nous le porche d'entrée du paradis et sa lumière qui est celle de la nuit de Pâques. En somme, au ciel, on ne voit bien que le Christ. Quant aux saints et aux saintes, ce sont les hommes et femmes dont le Saint Esprit a illuminé la beauté humaine, quelques traits au moins de la beauté humaine, et qui forment ensemble le visage du Christ, le corps de l'Eglise en adoration devant le Père !

Après le seuil, la porte du paradis et l'impression générale, jetons maintenant un oeil dans les grandes salles de ce même paradis.

La première salle, c'est celle des "officiels". Tous les prix Nobels de la sainteté sont là, tous les saints patentés, les "canonisés" comme nous disons. Chacun de nous en connait quelques-uns, les familiers : Pierre, Paul, Jean, Jacques, Madeleine, François, Thomas, Ignace, Thérèse.... Il est même permis d'avoir ses préférences ! Il y a aussi les "régionaux de l'étape" : Saint Patern et Saint Vincent Ferrrier... Au coeur de l'année jubilaire, Vincent, l'apôtre infatigable de la paix, le chantre de l'unité dans l'Eglise, le prédicateur infatigable de la Bonne Nouvelle du Christ. Et puis, parmi tout ce monde, toute discrète mais très vénérée, il y a la Vierge Marie, naturellement me direz-vous ! Nous avons raison de la respecter avec une dévotion toute particulière, car pour tous les autres, elle est comme une mère. Mais pourtant au ciel, ce n'est pas elle que l'on regarde, c'est son Fils : "Tu nous accueilleras un jour auprès de Dieu" chantons nous dans un magnifique cantique à Marie. Elle nous accueille pour nous introduire près de son Fils, dans la lumière. A côté, d'elle tout près, il nous faut mettre "Saint Joseph, son époux".

Et voici maintenant la deuxième galerie : ce sont les "saints inconnus", le tout-venant des saintes gens, très estimables et aimés de Dieu. Peut-être des personnes de nos familles, qui sait ? Ce sont les innombrables pères et mères de famille, les travailleurs courageux et fidèles, les entrepreneurs audacieux et inventifs qui ont servi le bien commun. On y trouve même des hommes politiques sans compromission, les pauvres qui ne se sont pas découragés, les grands qui ont eu des gestes d'humilité. Tous celles et ceux qui ont aimé.

Et il y encore dans la maison du ciel, une 3ème grande et belle pièce ! Elle est moins visitée et moins connue. Quelques-uns ignorent qu'elle existe, et l'on prétend même que certains en doutent. Ils ont tort, car elle est très chère aux yeux de Dieu. Ici résident les  « rescapés de la sainteté ». Ceux-là n'ont pas fait de grandes choses, selon nos critères. Ce sont les cabossés. C'est celui dont l'enfance a été volée. C'est le pécheur qui s'est repenti. Celui qui a su humblement qu'il n'avait pas sa place ici, mais qui a accueilli sans crainte la place d'honneur que Dieu pourtant lui a servie. Ici, dans cette pièce, on sent la bonne odeur de la miséricorde. On y comprend clairement que Dieu est bon.

Voilà... Nous pourrions terminer là mais il manque l'essentiel ! Savez-vous comment les premiers chrétiens représentaient le Royaume de Dieu ? Ils dessinaient la table d’un grand banquet, autour de laquelle se tenaient les invités.

Et la voilà, la fête de Toussaint. Les saints, tous ensemble, envisagés non pas chacun particulièrement ou classés par catégories, mais les saints dans le mystère de leur bienheureuse communion : les purs, les beaux et les cabossés, tous ensemble, ne faisant plus qu'un et dessinant le visage du Christ. Entre tous les hommes et les femmes qui nous ont précédés, le dernier mot finalement est à l'amour, l'amour de communion.

Enfin, pour imaginer le paradis, j'aurais pu regarder cette cathédrale, l'assemblée et la communauté que nous formons. Tous les saints et saintes ensemble, les apprentis que nous sommes, encore pauvres pécheurs ; tous ensemble réunis autour de la Table de la Parole et de l'Eucharistie, pour communier au repas pascal,  et chanter ensemble le seul saint : « Saint, saint, saint le Seigneur, Dieu de l'univers. »  AMEN.


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Back to top