26ème dimanche du temps ordinaire Année B

Dimanche dernier, nous avons vécu une belle rentrée paroissiale !

Rentrée paroissiale mise sous le signe de la FRATERNITE ! Fraternité baptismale, eucharistique et missionnaire pour vivre ENSEMBLE la joie de croire et l'appel à aimer !

Aujourd'hui, nous contemplons la belle figure de Saint Vincent de Paul ! Nous changeons de Vincent (Ferrier...) en méditant ce beau visage de sainteté !

Vincent de Paul a vécu dans une période où la misère, la maladie et la mort frappaient quantité d'hommes et de femmes. Il n'a pas été seulement un homme engagé dans le service des pauvres, il a voulu aller au fond de cette démarche, qui n'est pas simplement une question de générosité ou de justice, mais qui est une démarche de croyants. Il était convaincu,- et il le répétait sans cesse à ceux qui le suivaient, en particulier aux Filles de la charité, - que servir les pauvres, c'était servir le Christ. La vraie sagesse chrétienne ne doit pas être séparée de la miséricorde envers son prochain !

Nous venons d'entendre la lettre de Saint Jacques ! On pourrait penser que l'apôtre part en croisade contre les riches ! En réalité, c'est contre le mauvais usage des richesses qu'il part en guerre : un usage égoïste pour amasser toujours plus de biens, s'adonner à davantage de plaisirs, vivre dans le luxe en restant sourd et aveugle à ceux qui, autour d'eux vivent dans la précarité et le dénuement, sans avoir de quoi vivre dignement ou si peu.

En fait, Saint Jacques nous dit principalement trois choses - trois choses que Vincent de Paul avait bien compris en méditant la Parole de Dieu !

  • D'abord que Dieu est un Dieu de justice et d'amour qui entend le cri des malheureux.
  • L'apôtre nous dit aussi qu'il y a des façons malhonnêtes de devenir riche : l'exploitation d'autrui, le vol, la tricherie...
  • Il nous dit enfin que les richesses ne sont pas faites pour quelques-uns seulement mais pour le bien de tous !

La fraternité n'est donc pas une option, mais une obligation parce qu'elle est au cœur de la mission de Jésus venu, comme il l'a dit, pour rassembler les enfants de Dieu dispersés. Dans notre paroisse Saint Pierre, l'attention aux plus pauvres, aux plus fragilisés, aux plus isolés, notre engagement auprès d'eux, doit être au cœur de nos préoccupations personnelles et paroissiales, tout simplement parce qu'elle fut et qu'elle demeure au cœur de Christ et de son Evangile.

Je vous le rappelle, cet engagement au service des plus pauvres n'est pas simplement une sorte de paternalisme généreux et condescendant. Il doit être tout l'inverse,  parce que nous croyons que Dieu nous rejoint jusqu'en nos propres vulnérabilités et fragilités. Et c'est pourquoi, nous devons avoir conscience que ce que nous faisons à l'égard des pauvres, c'est une façon de mettre en pratique l'annonce de la foi.

Si nous n'intégrons pas cela, nous serons objet de contre témoignage voir de scandale ! Il peut arriver, pour reprendre les images de l'Evangile, que notre main, notre pied ou notre œil devienne objet de scandale.

  • Notre main, c'est ce que nous faisons,
  • notre pied, c'est l'endroit où nous allons,
  • notre œil, c'est notre manière d'entrer en relation avec les autres.

Comprendre et connaître les obstacles pour non pas nous décourager ou nous culpabiliser, mais pour nous aider à discerner à quel endroit se situe ce qu'il faut changer en nous !

Convertir son cœur et vivre du Sacrement du Père et du sacrement du frère !

Ceci explique pourquoi, à l'élan missionnaire, que l’équipe pastorale et moi-même nous vous proposons, je désire associer de manière plus explicite la Mission et l'eucharistie, la joie de notre baptême et l'appel à aimer !

Notre manière de participer à l'eucharistie, de recevoir la Parole de Dieu, d'accueillir le Pain de Vie, de nous recevoir les uns les autres comme des frères et sœurs, tout cela doit être une source de CONVERSION et de RENOUVELLEMENT pour notre vie !

C comme CHARITE : « Je vous invite à revenir à la source de la vie qu'est le Christ pour inventer chaque jour les moyens de servir vos frères.» (Saint Jean-Paul II) . AMEN

P. Patrice Marivin


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe paroissiale

Situation de la cathédrale

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Contacter le webmaster

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :

Autres paroisses de Vannes

Paroisse Saint-Patern
4 Place Sainte Catherine - 02 97 46 16 84

Paroisse Notre-Dame de Lourdes
50 rue de la Brise - 02 97 63 47 89

Paroisse Saint-Pie X
8 Rue Saint Pie X - 02 97 63 12 56

Paroisse Saint Vincent Ferrier
59 rue des Vénètes - 02 97 63 22 03

Paroisse Saint-Guen
28 rue Irène Joliot Curie - 02 97 47 24 26

     logo guide michelin 2018Pour la 2è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2018,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Back to top