LES CONSACRES

Le 2 février est le jour de la fête de la Présentation de Jésus au Temple. Ce sera mardi prochain !
C'est aussi le jour de la vie consacrée, comme l'avait décidé saint Jean-Paul II.
 A l'occasion de cette fête, nous pouvons porter dans notre prière toutes les personnes que nous connaissons et qui ont donné leur vie par amour pour le Christ.
Nous pouvons aussi prier plus spécialement pour les religieux et religieuses présents sur notre paroisse Saint Pierre cathédrale : Filles du Saint Esprit, Filles de Jésus de Kermaria, Sœurs Notre Dame du Bon Secours, Sœurs de la Charité de Saint Louis, frères de l'Instruction chrétienne (de PLOERMEL), Sœurs de la charité sociale (Évêché). 
Voici un extrait de l'homélie prononcée par le Pape François, le 2 février 2020.
Un appel à la conversion pour les consacrés et pour nous !

Père Patrice

LE REGARD MONDAIN

"Cette tentation menace la vie religieuse : avoir un regard mondain. C’est le regard qui ne voit plus la grâce de Dieu comme protagoniste de la vie et qui va à la recherche d’un substitut : un peu de succès, une consolation affective, faire finalement ce que je veux. Mais la vie consacrée, lorsqu’elle ne s’articule plus autour de la grâce de Dieu, se replie sur le moi. Elle perd son élan, elle s’installe, elle stagne. Et nous savons ce qui arrive : on réclame ses espaces et ses droits, on se laisse entraîner par des ragots et des méchancetés, on s’indigne pour chaque petite chose qui ne va pas et on entonne les litanies de plaintes (…). On ne voit plus Seigneur dans toute chose, mais seulement le monde avec ses dynamiques, et le cœur se crispe. On prend ainsi de petites habitudes et on devient pragmatique, tandis qu’à l’intérieur augmentent la tristesse et le manque de confiance qui dégénèrent en résignations. »

Pape François