Eglise, je vous aime !

Elle fut belle et sincère la joie que nous avions dimanche dernier de nous retrouver ensemble afin de célébrer l'eucharistie !

Ce que nous avons vécu et ce que nous allons encore devoir vivre, nous invite à réfléchir sur ce qu'est vraiment l'Eglise ! Et il est bon de le faire en ce jour de PENTECOTE.

L'Eglise est le lieu où l'on se rassemble pour rendre grâce au Seigneur, partager le pain de son Eucharistie, recevoir la grâce des sacrements, dont le pardon tout particulièrement. L’Eglise est aussi le lieu de l’adoration et de la prière dans silence. Le Concile Vatican II a souligné cette réalité incontournable dans "Lumen Gentium, l'Eglise Lumière des Nations". Du fait du confinement, beaucoup se sont sentis privés de pouvoir venir à l’Eglise.

Et pourtant l'Eglise est aussi le lieu où nous vivons notre présence au monde, là où nous sommes, au sein de la pâte humaine ; ce que le même Concile appelait "l'Eglise domestique", Ecclesia domestica, en parlant du noyau familial (LG 11). Dans notre monde de plus en plus fractionné et indifférent, l’expérience de vie communautaire décrite dans les Actes des Apôtres, nous éclaire : aujourd'hui, plus que jamais, le lieu où nous vivons, et pas seulement la famille, doit être un foyer de foi vivante et rayonnante.  C’est ce que clame à temps et à contre temps le Pape François, dans son exhortation apostolique : « La joie de l’Evangile ».

Avec le « repli  forcé » sur la petite cellule où chacun était confiné, il a fallu redécouvrir ceux dont on était proche : le conjoint, les enfants, les colocataires. Cela fut le plus souvent heureux même si la solitude, les tensions, les violences n'ont pas manqué ! Dans ce retour à lui-même, chacun, pour survivre, a été contraint de s’adapter. Des liens familiaux, amicaux, paroissiaux, ignorés ou coupés depuis peut-être longtemps, se sont trouvés renoués ou bien enrichis. Des voisins dont on ignorait le nom, ou que l’on croisait sans dire un mot, sont devenus des amis « identifiés ». Des personnes seules à mobilité réduite ont trouvé un « bon samaritain » pour faire leurs courses et bavarder un peu.

Et puis, nous avons redécouvert que l'on pouvait (devait) prier, lire la Parole de Dieu, échanger sur la foi, en famille, entre voisins, sur les réseaux sociaux …. ou suivre une retraite sur YouTube. Bref, nous avons parlé « d'autres langues ! »

Nous fêtons la PENTECOTE ce dimanche ! Les Douze, avec Marie, sont illuminés : ils ne peuvent garder pour eux ce qu'ils ont vécu avec Jésus. Leur coeur éclate et les foules de toutes langues se mettent en route avec eux ! Le Cénacle des Apôtres était clos, il s'ouvre par la force de l'Esprit Saint !

Après cette épreuve du confinement, demandons au Seigneur la grâce de redécouvrir ce qu'est vraiment l'Eglise et d'accepter de témoigner de Celui qui nous anime et de rayonner de la joie de la Vie, sur les terrains où nous sommes appelés à exister !

Belle Pentecôte.

P. Patrice Marivin 


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

groupe ep 2020 vignette

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top