Avec Jean le baladin de Dieu !

"Si nous nous approchons de la nature et de l'environnement sans cette ouverture à l'étonnement et à l'émerveillement, si nous ne parlons plus le langage de la fraternité et de la beauté de notre relation au monde, nos attitudes seront celles du dominateur, du consommateur ou du pur exploiteur de ressources, incapables de fixer des limites à ses intérêts immédiats" (Laudato Si n° 11)

Lisons l'Evangile de ce dimanche !

Jean-Baptiste est en retrait du monde : il fait retraite … Quelle dégaine, pas excentrique, mais originale : c'est-à-dire fidèle à ses origines... de Précurseur : "Et toi petit enfant, tu ouvriras la marche devant la face du Seigneur" (Luc 1, 76).

Le Précurseur ne séduit pas, mais il attire. Par des propos inhabituels, il annonce la seule vraie joie : Dieu vient !

En fait, Jean-Baptiste est un baladin, un artiste ! Comment annoncer le Verbe qui s'incarne, sans se faire remarquer ?

Sa marche, ses vociférations, ce sont des manières d’être. Son vêtement de ruminant, sa ceinture de garde, sa nourriture d'ascète, ce sont les accessoires d'un saltimbanque qui danse pour entrainer les hommes sous les étoiles, jusqu'à la fin des lunes.

Et nous, entrerons-nous avec lui dans sa chorégraphie, pour, de public, devenir PEUPLE ?

Jean jongle au désert ! Décor abolissant toute décoration. C'est là que l'on peut le trouver. Et justement, voici que les créatures convergent de partout : loup, agneau, léopard, chevreau, veau, lionceau, vache, ourse, lion, boeuf... Et des enfants, des nourrissons même. Des nourrissons ? Pas étonnant. Jean dansa très tôt, dans le ventre de sa mère. Pendant les trois mois que Marie reste avec Elisabeth, il reçoit de Jésus, la joie des Béatitudes (sobriété heureuse) en marche !

Depuis, il joue cette drôle de danse, mue par l'Esprit, danse tranchante du jugement en faveur des petits et des pauvres. Le loup et l'agneau contemplent, fascinés, incrédules, l'humanité nouvelle.

Ce n'est pas pour lui que Jean-Baptiste  se fait baladin. Ultime prophète, il sait qu'il faudra l'Autre, Celui qui vient. Celui dont il sait qu’il n’est pas digne d'enlever les sandales".

Il danse, il prépare le chemin, il confesse, il baptise. Il y a le désert, l'eau, cette étrange assemblée. Et bientôt, l'Esprit, le Feu, l'Eglise !

Pour Jean,  cela finira aussi par une danse. "La fille d'Hérodiade fit son entrée, elle dansa et elle plut". Danse pour séduire, danse du monde pour le monde, danse de la fille sans vraie joie, ni désir propre : elle obtiendra pour une mère "dégénérée" la tête de celui qui, nourrisson, tressaillant de joie dans le sein d'une mère "générante", répondit à l'appel du désir infini !

Beauté de la Création renouvelée ! Bon Avent !

P. Patrice


Cathédrale Saint-Pierre de Vannes

Ouverte tous les jours de 8h30 à 19h00 sans interruption.

Presbytère : 22 Rue des Chanoines
Tél : 02 97 47 10 88
Permanences d'accueil :
du lundi au vendredi (sauf l'été)
9h30 à 12h00 et de 14h30 à 17h30
Le samedi de 9h30 à 12h00

L'équipe pastorale

logo guide michelin 2019   Pour la 3è année, la Cathédrale de Vannes reçoit une étoile au Guide vert Michelin 2019,  pour indiquer aux touristes et aux visiteurs qu'elle mérite le détour.

Diocèse de Vannes

site internet : http://www.vannes.catholique.fr

Maison du Diocèse
55 rue Monseigneur Tréhiou
CS 92241 – 56007 Vannes Cedex

Evéché : 14, rue de l’Evêché – CS 82003
56 001 VANNES Cedex

Nous contacter :
Pour toutes questions, veuillez nous contacter à l'aide du formulaire ci-dessous :
Back to top